Skip to content Skip to left sidebar Skip to footer

Auteur : Municipalité de Courtelary

Avis officiel du 25.11.2022

Abris : l’OSSM mandaté

Les autorités municipales ont décidé de mandater l’OSSM (Office cantonal de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires), pour gérer l’affectation des places en abris dans la commune. Ledit office reverra le plan chaque année.
A raison d’une facture annuelle de 500 francs, ce mandat a été jugé efficient et économique. | cm

Délégations

Le conseiller municipal Hubert Droz, qui préside l’Espace nordique d’Erguël (ENE), représentera également l’Exécutif communal à l’assemblée général de cet organisme ; cette réunion se déroulera le 1er décembre aux Pontins.
Roberto Previtali, conseiller municipal, représentera pour sa part les autorités locales à l’assemblée des délégués de SEAUCC (syndicat des eaux Courtelary-Cormoret), le 7 décembre. |cm

Aménagement du territoire : travaux divers en 2023

Le Conseil municipal a libéré mardi dernier un crédit de 43 000 francs, inscrit au budget 2023, pour divers travaux concernant l’aménagement du territoire et les constructions ; ces travaux se répartissent en trois volets distincts mais directement liés.
Le premier volet concerne le Règlement des constructions, qui sera mis aux normes ONMC (Ordonnance sur les notions et les méthodes de mesure dans le domaine de la construction). Cette adaptation est exigée par le Canton, avec délai d’exécution jusqu’à la fin de l’année prochaine.
La Municipalité travaillera dans ce domaine avec le bureau Buchs & Plumey, de Porrentruy.
Plus avant, dans le cadre du projet de révision du PAL (Plan d’aménagement local), les premières interventions forment le deuxième volet. Il s’agira en particulier de recueillir, en procédure de participation, l’avis de la population quant à l’avenir de notre localité. Sous l’égide d’EspaceSuisse, l’Association pour l’aménagement du territoire basée à Berne, un « atelier village » sera organisé dans ce but durant le premier semestre 2013.
Enfin, le jeune bureau régional Espace Libre SA (conseil en planification territoriale, société créée en 2020 dans l’Arc jurassien) soutiendra la Municipalité dans le troisième volet de ces travaux inclus au montant susmentionné, à savoir le lancement de la révision du PAL en elle-même.  | cm

La population pourra s’exprimer sur l’aménagement à venir de notre territoire

Notre commune devient « pôle parajudiciaire »

Le Conseil municipal a pris connaissance la semaine dernière du rapport intitulé « Avenir Berne romande », qui planifie la nouvelle organisation régionale après le départ de Moutier dans le canton du Jura. Il a pris acte des modifications intervenant pour notre commune, estimant qu’il faut aller de l’avant dans ce dossier.
Constatant que le registre foncier et l’état civil quittent notre village, l’Exécutif se réjouit en revanche que des organes importants demeureront dans les locaux de notre bâtiment préfectoral d’une part, que tout le service public cantonal francophone restera dans le Jura bernois d’autre part.

Huit pôles de compétences
La nouvelle organisation est basée sur l’établissement de huit pôles de compétences, à savoir : administration et service à Tavannes, justice et police à Reconvilier, bilinguisme, CAF (Conseil des affaires francophones) et nouvelles formations en français à Bienne, pôle parajudiciaire à Courtelary, pôle jeunesse, formation et sport, ainsi que siège du CJB à La Neuveville, rayonnement et collaborations intercommunales à Sonceboz-Sombeval, formation et formation continue à Tramelan, formation, culture et santé à Saint-Imier.

La conciliation aussi
Le registre foncier, ainsi que l’état civil et le service d’établissement des documents d’identité vont donc quitter Courtelary pour s’installer à Tavannes, tandis que le délégué du CJB (Conseil du Jura bernois) à la jeunesse sera logiquement établi à La Neuveville.
La Préfecture du Jura bernois demeurera en revanche dans notre localité, tout comme l’APEA (autorité de protection de l’enfant et de l’adulte). S’y ajoutera de surcroît l’Autorité de conciliation, présentement installée à Moutier. | cm

Cherche secrétaire

La commission de rénovation du collège de Courtelary cherche un/une secrétaire pour la réalisation des procès-verbaux de séance, le courrier et l’organisation des réunions en particulier.

La personne en question n’aura pas le statut de commissionnaire. Elle sera rétribuée à raison de 20 francs par heure de travail, en séance comme à domicile. Le temps de travail est estimé à 2 – 3 heures par semaine jusqu’à l’inauguration (~5ans).

Les personnes intéressées par cette fonction sont invitées à s’annoncer auprès du secrétaire municipal Vincent Fleury, par courriel (fleury.admin@courtelary.ch) ou par téléphone (032 944 16 01).
Le délai de postulation est fixé au 2 décembre prochain.

 

Avis officiel du 18.11.2022

De très enrichissants moments d’échanges

Une cérémonie très détendue et empreinte de cordialité s’est déroulée vendredi dernier à la halle de gymnastique, où la Municipalité recevait les nouveaux habitant/es de la commune. Y avait été conviées les 232 personnes, adultes et enfants confondus, qui ont rejoint Courtelary entre le 1er octobre 2019 et le 30 septembre dernier. Précisons au passage que cette rencontre, jusqu’ici organisée chaque année impaire, avait dû être annulée en 2021 pour raison de crise sanitaire.
67 personnes, soit environ un tiers des invités, ont finalement rallié la halle, où les recevaient les autorités exécutives locales, le président et la vice-présidente des assemblées, ainsi que l’équipe complète du personnel communal. Des membres du corps des sapeurs-pompiers La Suze étaient également sur place, ainsi que le GR2608.
Pour la première fois, proposition avait été faite aux sociétés locales de saisir cette occasion de se présenter aux nouveaux habitant/es. Seuls Femina Sport et la Fanfare municipale ont délégué des représentant/es.
Le maire, Benjamin Rindlisbacher, a présenté aux invités les autorités municipales, le personnel communal et la localité en général, avant un apéritif dînatoire qui a permis de très nombreux échanges informels, fort divers et enrichissants pour toutes les parties.
Rappelons que dès à présent, cette cérémonie d’accueil sera organisée chaque année. | cm

Une ambiance détendue a baigné cette cérémonie qui se déroulera désormais annuellement

Budget parfaitement respecté autour du collège

En assemblée municipale du 12 décembre prochain, le Conseil municipal présentera notamment le décompte final relatif aux travaux réalisés autour du collège, très précisément la création d’une (magnifique et extrêmement appréciée) place de jeu, celle d’une place de stationnement pour les bus scolaires avec « dépose minute pour les parents d’élèves » ainsi que la création d’un parking bordant la rue de La Chatelaine.
Avec un total de dépenses de 543 163 francs, le crédit d’engagement, approuvé par l’assemblée municipale de septembre 2020 a été dépassé de quelque 8 pour cent par les coûts réels ; cette augmentation s’explique principalement par la hausse sensible du prix des matériaux, enregistrée ensuite de la crise sanitaire et de la guerre en Ukraine.
Par ailleurs, une main-courante a été ajoutée aux plans de base, le long du quai construit pour le bus scolaire ; un élément de sécurité et de confort très bienvenu pour tous les usagers.
De même, un paysagiste a été mandaté pour la remise en état de alentours herbeux, ce qui n’était initialement pas prévu.
Quoi qu’il en soit, grâce aux généreuses subventions versées par le Parrainage des communes suisse (85 000 francs), la Commune bourgeoise locale (10 000) et la section Courtelary de Pro Junior Arc jurassien (10 000), la facture totale s’est finalement révélée inférieure au montant accordé, puisque de 438 163 francs exactement.
Dans le détail, on précisera que les travaux de génie civil menés par Marti Arc Jura ont coûté 271 520 francs, les installations de jeu et le sol de la place pour enfants (Proxilon Sàrl, Le Landeron) 222 900 francs, le mandat du bureau d’ingénieurs ATB SA 31 501 francs, les travaux du paysagiste Mathieu Gerber (Sonceboz) 6922 francs, la main courante posée par Thierry Zerbini de (Saint-Imier) 7918 francs, la pose de gabarits par l’entreprise locale Pierre Bühler SA 120 francs et les frais perçus par le canton de Berne pour la demande de permis de construire 2282 francs. | cm

Le règlement d’un FS

L’Assemblée municipale du 12 décembre devra se prononcer sur un règlement que le Conseil municipal a approuvé récemment à l’unanimité. Il s’agit du document officiel précisant le fonctionnement du Financement spécial (FS) relatif à l’entretien des bâtiments du patrimoine administratif et financier de la commune municipale.
Ce nouveau règlement précise que ledit FS, qui sera alimenté cette fin d’année d’un capital de départ ascendant à 100 000 francs, est destiné à des travaux ne relevant pas de l’entretien courant. Ce Financement spécial a été créé en particulier dans l’optique du projet dont l’étude vient d’être lancée officiellement, pour la très conséquente réfection de notre collège. | cm

Avis officiel du 11.11.2022

Calendrier établi

Le Conseil municipal a avalisé le calendrier des séances 2023, y compris les dates provisoirement bloquées pour les assemblées municipales, à savoir les lundis 19 juin pour celle dite des comptes, et 11 ou 18 décembre pour celle du budget.
A souligner que la cérémonie d’accueil des nouveaux habitant/tes se déroulera désormais chaque année. En 2023, elle aura lieu le vendredi 10 novembre. | cm

Délégations

Philippe Cattin, conseiller municipal, participera à la rencontre de bilan annuel tenue par l’Espace découvertes Energie, le 23 novembre à Mont-Soleil.
Benjamin Rindlisbacher, maire, représentera pour sa part la commune à l’assemblée générale de l’association régionale Jura bernois.Bienne, le 24 novembre à Perrefitte. | cm

Dons

Lors de sa dernière séance en date, le Conseil municipal a accordé un don de 200 francs à Radio Jura bernois, en tant que subvention annuelle.
Par ailleurs, le Centre nature des Cerlatez reçoit cent francs, tout comme Alter Ecole (centre de pédagogie adaptée Berne francophone). | cm

L’ordre du jour au point

Ainsi que vous pouvez le lire dans les pages de la Feuille Officielle d’Avis, en fin du présent journal, l’ordre du jour de la prochaine assemblée municipale a été établi. Le lundi 12 décembre, on se penchera évidemment sur le budget 2023, ainsi que sur un nouveau règlement et un décompte de travaux. | cm

Fenêtres de l’Avent : la Municipalité participe

La Municipalité participera une nouvelle fois cette année au calendrier géant de l’Avent. Les enfants de la crèche municipale Les Moussaillons décoreront la fenêtre de l’administration, qui s’éclairera au soir du 24 décembre.
Des détails suivront en temps voulu quant à la petite réception qui sera proposée ce jour-là à la population.
L’administration et ses jeunes décorateurs veilleront à suivre les recommandations du canton concernant les économies d’énergie. Cette fenêtre de l’Avent sera conçue de manière à ne pas utiliser inutilement de l’électricité, tout en apportant de la gaieté au village. | cm

Les mesures hivernales sont entrées en vigueur

Les mesures hivernales sont entrées en vigueur avec le mois en cours, sur tout le territoire communal.
Il est rappelé aux conducteur/trices que les véhicules, de quelque nature qu’ils soient, ne doivent pas stationner le long des rues.
De jour comme de nuit, les chaussées, leurs bas-côtés et les trottoirs doivent demeurer parfaitement libres, afin de permettre le salage et le déneigement dans les meilleures conditions possibles, au niveau technique comme à celui de la sécurité.
On veillera donc également à enlever tous les éventuels obstacles, bacs, conteneurs et autres objets de décoration qui débordent tant soit peu sur la voie publique.
Cette mesure vise à favoriser le travail de la voirie et donc à lui permettre d’assurer la plus grande sécurité possible pour tous les usagers de nos chaussées et trottoirs. Merci à tous/tes de la respecter. | cm

Rénovation du collège : une commission en place

Le Conseil municipal a décidé de constituer une commission non permanente, chargée de suivre toute la procédure menant à la rénovation du collège.
Après la réalisation de la place de jeu et des aménagements alentours, les autorités souhaitent pouvoir avancer désormais concrètement sur ce très important dossier. L’objectif visé : lancer les travaux dans les années 2025-2026.

Au travail !
Ladite commission comprendra 9 membres au maximum. Pour l’heure, elle est formée de Thierry Gyger, directeur des écoles, Stéphane Drand, concierge, Vincent Fleury, secrétaire-caissier communal, Roberto Previtali, conseiller municipal en charge des travaux publics.
Roxane Zürcher, conseillère municipale en charge des écoles et des infrastructures, assure la présidence de cet organe qui va se mettre au travail incessamment et qui sera étoffé en fonction de ses propres besoins, au fur et à mesure de l’avancement du dossier.
A préciser qu’aucune compétence financière n’est attribuée à cette commission. Toutes les décisions impliquant un engagement financier seront prises par les autorités, à savoir l’électorat, l’assemblée municipale ou le conseil municipal, selon les montants concernés.

Cherche secrétaire
Pour la réalisation des procès-verbaux de séance, le courrier et l’organisation des réunions en particulier, ladite commission cherche un/e secrétaire. La personne en question n’aura pas le statut de commissionnaire. Elle sera rétribuée à raison de 20 francs par heure de travail, en séance comme à domicile.
Les personnes intéressées par cette fonction sont invitées à s’annoncer auprès du secrétaire municipal Vincent Fleury, par courriel (fleury.admin@courtelary.ch) ou par téléphone (032 944 16 01).
Le délai de postulation est fixé au 25 novembre prochain. | cm

Les autorités ont mis sur pied une commission qui suit l’avancement du dossier de rénovation de notre collège

Avis officiel du 04.11.2022

Les poubelles se déposent le lundi matin !

La Municipalité constate que de nombreux sacs à ordures ménagères sont déposés le dimanche soir le long des rues. Avec pour résultat que divers animaux, renards, chats, chiens ou autres fouines en particulier, s’attaquent aux sacs qui dégagent des odeurs alléchantes pour eux, les déchirent et répandent leur contenu sur la chaussée et sur les trottoirs.
En conséquence, le spectacle est répugnant dans notre village le lundi matin et les nettoyages nécessaires occupent inutilement le personnel de la voirie.
Il est donc rappelé que les sacs à ordures doivent impérativement être déposés le lundi matin, et jamais avant.
Si la situation ne s’améliore pas nettement, la Municipalité se verra contrainte, pour mettre un terme à ce spectacle déplorable, d’infliger des amendes d’ordre aux contrevenants. | cm

Péréquation financière : un peu moins que prévu

La Municipalité a reçu récemment les décisions de l’administration cantonale des finances, en ce qui concerne nos droits pour l’année 2022 en termes de péréquation financière.
Au total, la commune de Courtelary va toucher exactement 347 724 francs, soit environ 7000 francs de moins que ce qui avait été budgété.
Au titre de prestation complémentaire accordée aux communes supportant des charges géo-topographiques excessives (en particulier la longueur des routes), on nous versera 198 358 francs, soit un peu plus que le montant budgété, qui étai de 170 000 francs.
Pour nos charges socio-démographiques, la péréquation cantonale nous accorde 19 924 francs (contre 18 000 francs au budget).
En revanche, nous recevrons 132 442 francs, alors que nous avions budgété une rentrée de 166 900 francs, au titre de la réduction des disparités ; une mauvaise et une bonne nouvelle à la fois, puisque cela démontre une amélioration de notre capacité financière, par rapport à la moyenne des communes bernoises. | cm

Avis officiels du 28.10.2022

Dons

La semaine dernière, le Conseil municipal a attribué deux dons. Le premier est un montant de deux cent francs, destiné à la Fête de lutte du Jura bernois, édition 2023, qui se déroulera à Saint-Imier les 29 et 30 avril prochains.
Le second soutien, de cent francs celui-là, a été versé au FC Erguël, pour le camp de Tenero qui s’est déroulé la semaine dernière. | cm

Budget 2023 : premier pas

Le budget 2023 a franchi un premier pas important, qui a été approuvé unanimement par les autorités locales, après une présentation détaillée de Vincent Fleury, administrateur des finances.
Ce document est basé sur une quotité fiscale et des taxes inchangées. Il vous sera présenté dans ces colonnes en temps voulus et sera évidemment soumis à l’Assemblée municipale du 12 décembre prochain. | cm

Contrat signé

L’Exécutif local a entériné mardi dernier le contrat officialisant la délégation de tâches et de compétences au Syndicat des eaux de Courtelary-Cormoret (SEAUCC). Ce document régit exactement la répartition des responsabilités et du travail et il couche sur papier la collaboration entre le SEAUCC et la Municipalité. | cm

Délégations

Roberto Previtali a représenté le Conseil municipal à l’assemblée des délégués du Syndicat des eaux usées du Bas-Vallon (SEBV), le 26 octobre dernier.
Roxane Zürcher, conseillère municipale, a participé pour sa part hier soir à l’assemblée des délégués du syndicat de communes de l’école des Prés-de-Cortébert.
Benjamin Rindlisbacher, maire, et Hubert Droz, conseiller municipal, représenteront les autorités à la cérémonie régionale des promotions civiques, qui concerne les nouveaux citoyens de La Ferrière à Courtelary, organisée par la commune de Sonvilier sur ses terres, le 4 novembre prochain. | cm

Inscrivez-vous aujourd’hui

La soirée destinée à l’accueil des nouvelles et nouveaux habitants se déroulera le 11 novembre prochain. Les invités/ées ont tous reçu un courrier personnel et la Municipalité leur rappelle que le bulletin d’inscription ad hoc doit être envoyé aujourd’hui vendredi au plus tard. Bienvenue ! | cm

Une communication améliorée entre la Commune et la population

L’Exécutif local s’efforce d’améliorer et de densifier la communication fournie par la Municipalité aux habitantes et aux habitants de la commune. Dans cette optique, il a décidé que le Centre communal deviendra à terme le cœur et l’unique point d’information officielle. Ce faisant, il a choisi d’acquérir et d’installer un écran de télévision, à l’intérieur dudit bâtiment municipal.
Visible de l’extérieur et donc de la rue principale par une fenêtre nord de l’immeuble, cet écran permettra de dispenser toutes les informations locales officielles, rapidement, de manière exhaustive et moderne.
A terme, cet écran remplacera la lanterne publique actuellement accrochée au bâtiment qui abrite le service social.
Cette nouvelle installation interviendra rapidement. | cm

Economisons tous l’énergie, y compris durant l’Avent !

Après des discussions nourries, lors de sa dernière séance en date, le Conseil municipal a pris des décisions claires concernant la période de l’Avent dans la commune.
Si l’aspect festif de cette partie de l’année ne lui échappe pas, l’Exécutif a décidé de suivre les recommandations aux communes et les décisions du Gouvernent cantonal (sur la base des réflexions menées par l’état-major spécial sur les pénuries d’énergie), en estimant lui aussi que les économies d’énergie doivent primer, en cette période particulière.

Un sapin autonome en énergie
Conséquemment, à contre-cœur mais mû par la conviction que nous devons tous tirer à la même corde pour affronter les probables pénuries d’électricité, le Conseil municipal a décidé de renoncer cet hiver aux décorations lumineuses habituellement accrochées aux lampadaires, le long de la route cantonale.
De même, les arbres de l’allée menant au collège seront privés cette année de luminions. Il va de soit que l’école est tout à fait libre de créer pour ces arbres des décorations qui ne nécessitent pas d’énergie.
En revanche, le sapin de la gare, un arbre qui est en terre rappelons-le, sera pour sa part illuminé, mais uniquement avec des éléments alimentés en énergie électrique solaire.

D’autres mesures d’économie
Par ailleurs, les autorités locales ont décidé plusieurs mesures d’économie d’énergie valable dès à présent. Elles suivent en cela les recommandations du canton, lequel incite les communes à appliquer les normes qu’il a lui-même édictées pour ses bâtiments et infrastructures.
Ainsi le chauffage des locaux communaux sera-t-il réduit et la production d’eau chaude maintenue uniquement lorsque c’est nécessaire. Diverses autres mesures de détail seront appliquées et le Conseil municipal planche actuellement, entre autres, sur la manière dont l’administration pourra continuer à servir au mieux la population, en cas de pénurie d’électricité.

Toutes et tous concernés
Financièrement, les économies induites par les mesures principales demeureront certes très minimes. Les autorités en sont conscientes, mais elles soulignent que nous sommes tous concernés, à la fois par le risque de pénurie et par le dérèglement climatique. Notre pays est encore trop dépendant des énergies fossiles d’une part, des producteurs étrangers d’autre part, pour ne pas économiser l’électricité, partout où elle n’est pas indispensable.
Le Conseil municipal remercie la population de sa compréhension et l’invite à agir elle aussi pour diminuer notre consommation générale d’énergie. | cm
*Diverses informations, concernant l’énergie, sont notamment disponibles sur ostral.ch et sur le portail internet du canton, à l’adresse www.be.ch

La nuit, on éteint tout svpl

Les autorités municipales invitent chaleureusement les commerçants, les entreprises et le artisans de Courtelary, à suivre les recommandation du canton en éteignant leurs enseignes et autres lumières durant la nuit. Merci par avance de contribuer à l’effort général d’économie d’énergie. | cm

Seul le sapin de la gare sera illuminé, par une guirlande alimentée exclusivement à l’énergie solaire

Avis officiel du 30.09.2022

L’assemblée fixée

Lors de leur dernière séance en date, les autorités ont fixé la date de la prochaine Assemblée municipale, laquelle se déroulera au soir du 12 décembre 2022. Des informations seront transmises en temps voulu, quant à l’ordre du jour en particulier. | cm

Soutien au patin

Le Conseil municipal a décidé d’accorder un don de cent francs au Club des patineurs de Saint-Imier et environs, pour soutenir l’organisation de la 28e Coupe d’Erguël de patinage artistique, laquelle se déroulera du 28 au 30 octobre prochain sur la Clientis Arena. | cm

Préavis favorable

Les autorités locales ont préavisé favorablement la demande d’exploitation d’un établissement public de restauration, présentée par la Brasserie des Martinets. Leur avis positif s’appuie notamment sur les horaires d’ouverture détaillés.
Le préavis du Conseil a été adressé à la Préfecture du Jura bernois, qui statuera sur cette demande. | cm

Une nouvelle saleuse

Le Conseil municipal a libéré la semaine dernière un crédit de 8900 francs, pour l’achat d’une nouvelle saleuse, dont les dimensions permettront de l’amarrer notamment au petit véhicule communal qui assure le déneigement des trottoirs.
L’efficacité du travail hivernal en sera nettement améliorée, en particulier pour les piétons, dès l’arrivée de l’hiver prochain.
De surcroît, ce nouvel outil pourra, au besoin, être accroché au pick-up de la voirie. La grande saleuse étant très ancienne, cette possibilité évite donc tout risque de verglas persistant, en cas de problème technique inhérent à sa vétusté. | cm

Un appel pressant des autorités

Vendredi 16 septembre, aux alentours de 14 h, un ou une conducteur/trice, qui se trouvait au volant très probablement d’un véhicule lourd, a embouti et brisé le poteau indicateur du carrefour entre la route cantonale et la rue Fleur de Lys.
Ledit pylône (notre photo) portait des indications importantes, car relatives à l’itinéraire pour rallier La Poste, les Services sociaux régionaux, le Centre éducatif et pédagogique, ainsi que l’église et la salle de varappe notamment. Il sera remplacé, mais il faudra sans doute un peu de patience pour obtenir les matériaux nécessaires.
Les autorités auraient grandement apprécié que l’auteur/e de cette collision prenne contact avec elles. Il/elle peut encore le faire, sans craindre aucune sanction.
La personne en question est dans doute au bénéfice d’une assurance qui prendrait en charges les frais de réparation. Or si l’auteur ne s’annonce pas, la collectivité devra malheureusement assumer les coûts de ses actes… | cm

Déchets carnés

AVIS OFFICIELS

Centre des déchets carnés de Montmollin

Le nouveau centre collecteur de sous-produits animaux de Montmollin entre en fonction le 20 septembre 2022. Il remplace la structure provisoire érigée en 2017 à la suite de l’incendie de l’ancien centre. Les horaires d’ouverture ont été optimisés pour, d’une part, permettre une ouverture 6 jours sur 7 et, d’autre part, réduire les charges en personnel.

À partir du 20 septembre 2022, les horaires d’ouverture du centre sont les suivants :
Lundi : de 8h00 à 11h30 et de 13h30 à 17h00
Mardi à vendredi : de 8h00 à 11h30
Samedi : de 8h00 à 11h00

La livraison des cadavres d’animaux n’est pas possible en dehors des horaires d’ouverture ci-dessus.

Le Centre se réjouit de vous accueillir dans de nouvelles installations sûres, pratiques, optimisées et durables.

Courtelary, 30.09.2022

Le Conseil municipal