Skip to content Skip to left sidebar Skip to footer

Actualités

Cherche secrétaire

La commission de rénovation du collège de Courtelary cherche un/une secrétaire pour la réalisation des procès-verbaux de séance, le courrier et l’organisation des réunions en particulier.

La personne en question n’aura pas le statut de commissionnaire. Elle sera rétribuée à raison de 20 francs par heure de travail, en séance comme à domicile. Le temps de travail est estimé à 2 – 3 heures par semaine jusqu’à l’inauguration (~5ans).

Les personnes intéressées par cette fonction sont invitées à s’annoncer auprès du secrétaire municipal Vincent Fleury, par courriel (fleury.admin@courtelary.ch) ou par téléphone (032 944 16 01).
Le délai de postulation est fixé au 2 décembre prochain.

 

Déchets carnés

AVIS OFFICIELS

Centre des déchets carnés de Montmollin

Le nouveau centre collecteur de sous-produits animaux de Montmollin entre en fonction le 20 septembre 2022. Il remplace la structure provisoire érigée en 2017 à la suite de l’incendie de l’ancien centre. Les horaires d’ouverture ont été optimisés pour, d’une part, permettre une ouverture 6 jours sur 7 et, d’autre part, réduire les charges en personnel.

À partir du 20 septembre 2022, les horaires d’ouverture du centre sont les suivants :
Lundi : de 8h00 à 11h30 et de 13h30 à 17h00
Mardi à vendredi : de 8h00 à 11h30
Samedi : de 8h00 à 11h00

La livraison des cadavres d’animaux n’est pas possible en dehors des horaires d’ouverture ci-dessus.

Le Centre se réjouit de vous accueillir dans de nouvelles installations sûres, pratiques, optimisées et durables.

Courtelary, 30.09.2022

Le Conseil municipal

Inauguration place de jeux

Les alentours du collège inaugurés dans une ambiance très festive et intergénérationnelle

Sous le soleil et dans la chaleur d’une première soirée caniculaire, l’ambiance était gaie et détendue, vendredi dernier en fin de journée dans le préau flambant neuf du collège. Pour l’inauguration des aménagements extérieurs réalisés par la Municipalité, ledit préau était joyeusement habité par une foule colorée et mêlant les générations.
Les écoliers jouissaient d’un public conquis et fier, les parents, grands-parents et fratries étant évidemment nombreux, pour écouter les chants qu’ils entonnaient sous la baguette de Corinne Gagnebin.
Tandis que Thierry Gyger, directeur du syndicat scolaire Cormoret-Villeret-Courtelary, officiait en maître de cérémonie, le maire du village assumait la tâche d’orateur officiel.
Benjamin Rindlisbacher ne manquait pas de rappeler l’événement à la source de ces aménagements très réussis : l’état lamentable de la place de jeux de La Châtelaine, mise à mal par les ans et les déprédations. Un état qui exigeait sa démolition immédiate pour éviter tout danger, les autorités planchant immédiatement sur son remplacement.
On connait la suite, à savoir l’ampleur et la qualité remarquables prises par ce projet du Conseil municipal, lequel a voulu enfin redonner aux écoliers et aux enfants en général ce préau magnifique, désormais débarrassé de toute circulation motorisée.
Aujourd’hui, les écoliers scolarisés dans notre commune jouissent de surcroît d’un cadre de détente exceptionnel. Mais ils ne sont surtout pas les seuls ! En effet, la place de jeux inaugurée vendredi est bien une place communale, donc ouverte à toute la population, à tous les enfants et adolescents.
Benjamin Rindlisbacher ne manquait pas de souligner cet élément, en invitant le habitantes et les habitants à profiter de ces installations modernes et accueillantes. « Nous avons tous dû consentir des concessions, dans le choix des jeux installés ici. Mais une chose est certaine : ils sont tous fonctionnels, adaptés à divers âges d’utilisateurs et réalisés selon le meilleurs critères de sécurité », soulignait le maire en rappelant quelques règle impératives, qui figureront d’ailleurs tout prochainement sur des panneaux explicatifs.
Il est ainsi prohibé d’entrer sur la place de jeux avec un casque, une trottinette ou un autre engin roulant, une cigarette ou tout autre forme de feu, ou en portant des talons pointus. En respectant ces consignes, on fera durer le revêtement protecteur et les installations qui ont séduit immédiatement les enfants du village.

Sens unique
Le maire se réjouissait qu’un grand pas ait été franchi pour la sécurité des enfants, en sortant le trafic motorisé des abords du collège ; un pas qui sera encore plus marquant lorsque le rue de La Châtelaine sera placée sous le régime du 20 km/h (zone dite de rencontre, avec priorité aux piétons).
Il soulignait par ailleurs que le secteur « dépose-minute », au sud-ouest du collège, est régi par un sens unique, ce que tous les automobilistes n’ont pas encore intégré.

Un directeur heureux !
Thierry Gyger, directeur du syndicat scolaire, est évidemment très satisfait de ces aménagements, en particulier de l’élimination du trafic motorisé. « Nous ne pouvons que saluer et apprécier à sa juste valeur le projet réalisé, depuis le temps que nous nous inquiétions, nous autres enseignants, face au risque d’accident existant sur ce préau. Nous sommes aujourd’hui rassurés, débarrassés d’un stress constant. En rendant le préau sûr pour les écoliers et les enfants du village, la commune a réalisé un magnifique projet. Sans compter que la place de jeux est une parfaite réussite elle aussi. » | cm

Des travaux impressionnants et d’une rare diversité

En marge de la fête, l’Ecole secondaire profitait de présenter les Travaux personnels réalisés par ses élèves sortants, les 11 H donc. Thierry Gyger, directeur du Syndicat scolaire CoViCou, ne manquait pas d’inciter les personnes présentes à faire le tour de cette exposition impressionnante à plus d’un titre. Elle révélait en effet l’imagination, les intérêts, les passions mêmes, ainsi que le savoir-faire et le sérieux de ces élèves qui ont travaillé depuis l’automne 2021 sur ces dossiers. Une diversité incroyable de sujets, de techniques et de méthodes relève la production 2022. Ci-dessous, une mosaïque de quelques illustrations, non exhaustive et exempte de tout jugement de valeur. Car indubitablement, chaque travail personnel mériterait d’être mis en évidence ! | cm

ça me dit marche !

Le programme «ça me dit marche!» propose des randonnées le samedi matin dans différentes régions du canton de Berne. Les parcours durent deux heures et permettent de découvrir une commune ou une région.

Plus d’information sur leur site internet

Rendez-vous le 20 août prochain à 10h15 à la gare de Courtelary pour une balade de 6km (120minutes)