Skip to content Skip to left sidebar Skip to footer

Actualités

Interdiction de feux !

11 août 2022

Communiqué de presse des préfètes et des préfets:Interdiction généralisée de faire du feu dans les arrondissements administratifs de Biel/Bienne et du Jura bernois

L’interdiction de faire du feu en forêt, y compris dans les pâturages boisés, et à proximité, reste en vigueur dans tout le canton de Berne. En outre, une interdiction généralisée de faire du feu en plein air est prononcée avec effet immédiat dans les arrondissements administratifs de Biel/Bienne et du Jura bernois.

En raison de la sécheresse accrue, les préfètes des arrondissements administratifs de Biel/Bienne et du Jura bernois ont prononcé une interdiction généralisée de faire du feu : jusqu’à nouvel ordre, il est strictement interdit de faire du feu en plein air, y compris sur les fonds privés.

Les préfètes et les préfets des autres arrondissements administratifs maintiennent pour leur part l’interdiction de faire du feu en forêt, y compris dans les pâturages boisés, et à proximité (à moins de 50 mètres), en vigueur dans tout le canton depuis le 19 juillet 2022.

En dehors de ces zones d’interdiction, allumer des feux n’est autorisé que dans des foyers fixes, avec la plus grande prudence et uniquement en l’absence de vent. Si ces conditions ne sont pas réunies, il est strictement interdit de faire du feu en plein air. La population est appelée à se conformer aux instructions des autorités locales. 

L’Office des forêts et des dangers naturels du canton de Berne surveille en permanence le risque d’incendie de forêt.   
Informations actualisées et conseils de comportement : www.be.ch/incendie-foret.
De quelle préfecture ou de quel arrondissement administratif dépend ma commune ?


27 juillet 2022

Décision générale

Interdiction de faire du feu en forêt, compris dans les pâturages boisés, et à proximité et interdic-tion générale de faire des feux de joie et des feux d’artifice
En raison de la sécheresse, le risque d’incendies de forêt est fort sur tout le territoire du canton de Berne. En conséquence, des mesures sont nécessaires pour garantir la sécurité publique. En vertu de l’art. 11 LPr et de l’art. 21, al. 3 OCFo, les préfètes et les préfets mentionnés ci-dessous rendent les déci-sions générales suivantes pour leurs arrondissements administratifs :

  1. Les feux en forêt, y compris dans les pâturages boisés, et à proximité (à moins de 50 m) continuent d’être interdits. Il est notamment interdit d’allumer des barbecues ou d’autres feux.
  2. D’autre part, une interdiction générale de faire des feux de joie et d’utiliser des feux d’artifice est décrétée avec effet immédiat. Le lâcher de lanternes célestes est également interdit.
  3. Les seules exceptions sont les feux d’artifice sur le lac de Thoune et le lac de Brienz ayant une autorisation officielle. Ces feux lancés à une distance suffisante de la rive et allumés par des pro-fessionnels ne sont pas dangereux dès lors que les charges imposées dans l’autorisation sont respectées. Par ailleurs, le lâcher de lanternes célestes est interdit dans tout le canton.
  4. Il est impératif de se conformer aux instructions des autorités locales.
  5. Les contraventions seront punies de l’amende en application de l’art. 46, al 1, lit. d LCFo.
  6. En raison du danger aigu d’incendie de forêt, les éventuels recours sont privés d’effet suspensif.
    Stéphanie Niederhauser, Jura bernois
    Voie de droit :
    Il est possible d’interjeter recours contre les décisions dans les 30 jours auprès du Tribunal administratif. Le recours contiendra les conclusions, l’indication des faits, moyens de preuve et motifs, et portera une signature.

Communiqué de presse des préfètes et des préfets du 27 juillet 2022

Interdiction de faire du feu en forêt, interdiction

générale d’allumer des feux d’artifice
En raison d’un risque d’incendie « fort » (niveau 4), l’interdiction de faire du feu en
forêt, y compris dans les pâturages boisés, et à proximité (à moins de 50 mètres)
reste en vigueur dans le canton de Berne. En outre, les préfètes et les préfets ont
édicté une interdiction générale d’allumer des feux d’artifice et des feux de joie,
notamment les feux du 1er août.

L’interdiction de faire du feu en forêt, y compris dans les pâturages boisés, ou à proximité (à moins de 50
mètres) édictée par les préfectures le 19 juillet 2022 reste en vigueur. En dehors de ces zones
d’interdiction, allumer des feux n’est autorisé que dans des foyers fixes, avec la plus grande prudence et
uniquement en l’absence de vent. En dehors de ces conditions, il est interdit de faire du feu en plein air.
La population est appelée à se conformer aux instructions des autorités locales.
Interdiction générale des feux d’artifice et des feux de joie.

Par ailleurs, les préfètes et les préfets ont prononcé une interdiction générale d’utiliser des feux d’artifice
dans le canton de Berne. Les seules exceptions sont les feux d’artifice sur le lac de Thoune et le lac de
Brienz ayant une autorisation officielle. Ces feux lancés à une distance suffisante de la rive et allumés
par des professionnels ne sont pas dangereux dès lors que les charges imposées dans l’autorisation
sont respectées. Par ailleurs, le lâcher de lanternes célestes est interdit dans tout le canton.
Il est également interdit d’allumer des feux de joie dans des zones exposées situées à l’écart des zones
urbaines et difficilement accessibles aux sapeurs-pompiers.

L’Office des forêts et des dangers naturels du canton de Berne surveille en permanence le risque
d’incendie de forêt.

Informations actualisées et conseils de comportement : www.be.ch/incendie-foret.
De quelle préfecture ou de quel arrondissement administratif dépend ma commune ?
Communiqué de presse des préfètes et des préfets du 27 juillet 2022
Interdiction de faire du feu en forêt, interdiction générale d’allumer des feux d’artifice

2/2

Note aux rédactions

Pour tout complément d’information, veuillez vous adresser à Michael Teuscher, président du Directoire des préfectures, au 031 635 37 25 (mercredi 27 juillet 2022, de 15h00 à 16h00).
‒ Prévoir des mesures de sécurité renforcées pour les feux officiels du 1er août allumés dans les zones urbaines.
‒ Alerter immédiatement les pompiers en appelant le 118 si un incendie se déclare.
‒ Ne pas jeter d’allumettes ou de mégots de cigarette.
‒ Surveiller le feu en permanence et éteindre immédiatement les flammèches qui s’en échappent.
‒ Toujours bien vérifier que le feu est complètement éteint avant de quitter les lieux.
Feux d’artifice du 1er août 2022 sur les lacs officiellement autorisés
Lac de Brienz À 21h45 devant Brienz et Iseltwald À 22h10 devant Oberried
Lac de Thoune À 21h50 devant Gunten À 22h20 entre Oberhofen et Hilterfingen
Il est interdit aux bateaux de s’approcher des rampes pyrotechniques.

Inauguration place de jeux

Les alentours du collège inaugurés dans une ambiance très festive et intergénérationnelle

Sous le soleil et dans la chaleur d’une première soirée caniculaire, l’ambiance était gaie et détendue, vendredi dernier en fin de journée dans le préau flambant neuf du collège. Pour l’inauguration des aménagements extérieurs réalisés par la Municipalité, ledit préau était joyeusement habité par une foule colorée et mêlant les générations.
Les écoliers jouissaient d’un public conquis et fier, les parents, grands-parents et fratries étant évidemment nombreux, pour écouter les chants qu’ils entonnaient sous la baguette de Corinne Gagnebin.
Tandis que Thierry Gyger, directeur du syndicat scolaire Cormoret-Villeret-Courtelary, officiait en maître de cérémonie, le maire du village assumait la tâche d’orateur officiel.
Benjamin Rindlisbacher ne manquait pas de rappeler l’événement à la source de ces aménagements très réussis : l’état lamentable de la place de jeux de La Châtelaine, mise à mal par les ans et les déprédations. Un état qui exigeait sa démolition immédiate pour éviter tout danger, les autorités planchant immédiatement sur son remplacement.
On connait la suite, à savoir l’ampleur et la qualité remarquables prises par ce projet du Conseil municipal, lequel a voulu enfin redonner aux écoliers et aux enfants en général ce préau magnifique, désormais débarrassé de toute circulation motorisée.
Aujourd’hui, les écoliers scolarisés dans notre commune jouissent de surcroît d’un cadre de détente exceptionnel. Mais ils ne sont surtout pas les seuls ! En effet, la place de jeux inaugurée vendredi est bien une place communale, donc ouverte à toute la population, à tous les enfants et adolescents.
Benjamin Rindlisbacher ne manquait pas de souligner cet élément, en invitant le habitantes et les habitants à profiter de ces installations modernes et accueillantes. « Nous avons tous dû consentir des concessions, dans le choix des jeux installés ici. Mais une chose est certaine : ils sont tous fonctionnels, adaptés à divers âges d’utilisateurs et réalisés selon le meilleurs critères de sécurité », soulignait le maire en rappelant quelques règle impératives, qui figureront d’ailleurs tout prochainement sur des panneaux explicatifs.
Il est ainsi prohibé d’entrer sur la place de jeux avec un casque, une trottinette ou un autre engin roulant, une cigarette ou tout autre forme de feu, ou en portant des talons pointus. En respectant ces consignes, on fera durer le revêtement protecteur et les installations qui ont séduit immédiatement les enfants du village.

Sens unique
Le maire se réjouissait qu’un grand pas ait été franchi pour la sécurité des enfants, en sortant le trafic motorisé des abords du collège ; un pas qui sera encore plus marquant lorsque le rue de La Châtelaine sera placée sous le régime du 20 km/h (zone dite de rencontre, avec priorité aux piétons).
Il soulignait par ailleurs que le secteur « dépose-minute », au sud-ouest du collège, est régi par un sens unique, ce que tous les automobilistes n’ont pas encore intégré.

Un directeur heureux !
Thierry Gyger, directeur du syndicat scolaire, est évidemment très satisfait de ces aménagements, en particulier de l’élimination du trafic motorisé. « Nous ne pouvons que saluer et apprécier à sa juste valeur le projet réalisé, depuis le temps que nous nous inquiétions, nous autres enseignants, face au risque d’accident existant sur ce préau. Nous sommes aujourd’hui rassurés, débarrassés d’un stress constant. En rendant le préau sûr pour les écoliers et les enfants du village, la commune a réalisé un magnifique projet. Sans compter que la place de jeux est une parfaite réussite elle aussi. » | cm

Des travaux impressionnants et d’une rare diversité

En marge de la fête, l’Ecole secondaire profitait de présenter les Travaux personnels réalisés par ses élèves sortants, les 11 H donc. Thierry Gyger, directeur du Syndicat scolaire CoViCou, ne manquait pas d’inciter les personnes présentes à faire le tour de cette exposition impressionnante à plus d’un titre. Elle révélait en effet l’imagination, les intérêts, les passions mêmes, ainsi que le savoir-faire et le sérieux de ces élèves qui ont travaillé depuis l’automne 2021 sur ces dossiers. Une diversité incroyable de sujets, de techniques et de méthodes relève la production 2022. Ci-dessous, une mosaïque de quelques illustrations, non exhaustive et exempte de tout jugement de valeur. Car indubitablement, chaque travail personnel mériterait d’être mis en évidence ! | cm

ça me dit marche !

Le programme «ça me dit marche!» propose des randonnées le samedi matin dans différentes régions du canton de Berne. Les parcours durent deux heures et permettent de découvrir une commune ou une région.

Plus d’information sur leur site internet

Rendez-vous le 20 août prochain à 10h15 à la gare de Courtelary pour une balade de 6km (120minutes)