Les échos du conseil du 07.05.2019

Les échos du conseil du 07.05.2019

COMMUNE DE COURTELARY    AVIS OFFICIELS

Délégations

Ronald Ermatinger représentera l’Exécutif à l’assemblée générale du Parc régional Chasseral, demain samedi 18 mai.
Bertrand Barras participera pour sa part à l’assemblée générale du Sasc (Service d’action sociale Courtelary), le 23 mai. | cm

Réfectoire de la halle : OK !

Le réfectoire de la salle de gymnastique est à nouveau en bon état, les utilisateurs du bâtiment pourront s’en rendre compte et l’apprécieront à sa juste valeur.
Rappelons que suite à la construction de l’annexe érigée à l’Ouest de la halle, et pour une raison à peu près indéfinissable, le sol de ce local s’était mis à gondoler, au point que la porte d’entrée n’était quasiment plus utilisable.
Finalement, après étude approfondie des possibles causes et solutions, il a été décidé d’arracher l’ancien sol jusqu’au niveau de la dalle, de couler une nouvelle chape et une nouvelle couche de résine, et d’installer un pare-vapeur. Tous travaux qui sont aujourd’hui terminés à satisfaction.
Un arrangement a été conclu entre les différentes parties, quant à la répartition des frais inhérents à ces travaux de réparation.
Le Conseil municipal remercie les sociétés et autres utilisateurs de ces locaux pour leur patience et leur compréhension durant cette longue période marquée par les aléas. | cm

Bureau fermé

Le jeudi 27 juin prochain, le bureau municipal demeurera exceptionnellement fermé durant toute la journée. C’est à cette date que la préfète Stéphanie Niederhauser et ses collaborateurs effectueront leur visite de contrôle, qui consiste en une supervision effectuée normalement tous les quatre ans. La dernière, chez nous, date de 2013.
A cette occasion, le personnel de la préfecture contrôle en particulier tous les règlements, leur validité, leur application.
Le personnel communal sera mis à contribution, in corpore, ce qui explique la nécessité de garder l’administration fermée. |cm

Extinction nocturne :  votre avis compte

La demande avait été faite, en assemblée municipale de décembre dernier, que l’éclairage public communal soit éteint durant la nuit. L’idée avait séduit le Conseil municipal, qui a lancé un essai de trois mois. Depuis le 1er avril dernier et jusqu’à la fin juin prochain, les lampadaires des rues communales sont donc éteints de minuit et demi à 5 h.
Plusieurs buts
Cette extinction, appliquée déjà par diverses communes de l’Arc jurassien, vise plusieurs buts cumulés. Elle permet des économies d’énergie en répondant à une préoccupation aujourd’hui générale, et donc de réaliser également des économies financières. Mais en recréant une véritable nuit dans les villages, on rend également des conditions supportables à de nombreuses espèces vivantes, insectes, oiseaux et autres représentants de notre faune, dont le cycle et les conditions de chasse, notamment, sont perturbés par les éclairages. L’être humain n’est pas épargné non plus.
Au moment de lancer cet essai, les autorités l’avaient annoncé clairement : sa poursuite ou son arrêt dépend directement de la population. Aussi ont-elles lancé un sondage auprès de tous les habitants. Un tous ménage est donc en cours de distribution dans la commune, qui permet de plébisciter l’arrêt ou la poursuite de cette extinction.
Le Conseil municipal remercie la population de répondre à ce sondage jusqu’au 7 juin prochain dernier délai. Le résultat en sera dévoilé durant l’assemblée communale du 17 juin, avant que soit prise une décision à ce sujet. | cm

Le Conseil favorable à la place de jeu

Comme il l’avait promis au moment d’ordonner son démontage pour des raisons de sécurité, le Conseil municipal a étudié la reconstruction de la place de jeu de La Châtelaine (à l’ouest du collège). Un projet d’équipements modernes, mieux sécurisés et plus esthétiques que les anciens, avec de surcroît un sol adapté, lui a été soumis et l’a séduit.
Le crédit nécessaire à cette complète reconstruction s’élève à 120 000 francs. Il sera soumis à l’approbation de l’assemblée municipale, le 17 juin prochain.
Le Conseil municipal, unanime, recommande chaudement aux électeurs d’approuver ce crédit. Il s’efforcera ensuite de réduire tant que possible la facture finale, en sollicitant divers organismes pour d’éventuelles subventions. | cm

Ca me dit marche !le long de la Suze le 15 juin

La Commune participera une nouvelle fois à l’action cantonale ça me dit marche. Rappelons que cette initiative de l’Office du sport permet de proposer, un samedi matin par année, des activités physiques accessibles à tous, agrémentées de découvertes et à vivre en groupe, en famille, donc en toute convivialité.
Le 15 juin dans le cadre de ça me dit marche 2019, la Municipalité proposera une balade au bord de la Suze, emmenée par Noël Stalder. Ce guide-interprète du patrimoine, au demeurant habitant de la localité, fera (re)découvrir Courtelary en suivant la rivière, durant deux heures de marche facile.
Cette balade s’achèvera à la place de pique-nique sise en-dessus du temple, dont la réfection sera inaugurée à cette occasion.


Un acte de développement durable
Largement ouverte à la population, cette sympathique manifestation permettra de mettre en valeur le travail effectué sur place par le personnel de la voirie. Au moyen de bois récupéré durant la déconstruction de l’église catholique, menée l’an dernier, les employés techniques de la commune rénovent actuellement, de très belle manière, les tables et les bancs de cette place.
Le Conseil municipal se réjouit de cette réalisation, qui exprime une volonté de penser en termes de développement durable. De surcroît, elle révèle qu’un peu d’imagination permet également de réaliser des économies dans la conduite des affaires communales, sans pour autant renoncer à un service de qualité.
A l’occasion de cette inauguration, les autorités serviront le verre de l’amitié à la population. Tous les habitants sont chaleureusement conviés à cette petite cérémonie, qu’ils participent à la balade ou qu’ils rallient directement la place de pique-nique.
Attention : cette manifestation sous l’enseigne de ça me dit marche n’a rien à voir avec la visite-spectacle intitulée Le salaire de la Suze, dont les éditions de juin sont agendées au 16 (en langue allemande) et au 23 (en français). | cm

Samedi 15 juin
Départ 9 h 45 de la gare
11 h 45 inauguration de la place de pique-nique




Les commentaires sont fermés