Les échos du conseil du 23.04.2019

Les échos du conseil du 23.04.2019

COMMUNE DE COURTELARY
AVIS OFFICIELS

Pour les jubilaires

Comme de coutume, la Municipalité prendra en charge un tiers des frais de l’apéritif qui sera servi, au soir du 24 mai prochain à Cormoret, à l’occasion du traditionnel concert donné par La Fanfare de Courtelary-Villeret en l’honneur des jubilaires des trois communes mentionnées.
Notre Exécutif sera représenté à cette occasion par Johnny Stauffer. | cm

Des comptes bien tenus

Dans son rapport succinct sur les comptes 2018 de la commune, qu’elle vient de réviser, la fiduciaire Soresa confirme la bonne tenue des finances municipales. Le Conseil municipal, pour sa part, adresse sa reconnaissance à Vincent Fleury pour la grande qualité de son travail. | cm

Des sacs pour les bambins

Suite à la demande présentée par un citoyen, la Municipalité précise que des sacs à ordures officiels seront bel et bien offerts aux habitants de la commune qui partagent la garde de leur(s) très jeune(s) enfant(s). Le Conseil a en effet décidé que ce cadeau parental sera accordé au pro rata du pourcentage de garde assumée.

Toutes les personnes concernées (parents séparés ou divorcés), sont invitées à contacter le bureau de l’administration. En y présentant un justificatif de leur taux de garde, elles recevront la quantité de sacs ad hoc, pour chaque enfant de moins de trois ans qui n’a pas encore bénéficié de cet avantage. | cm

Délégations

Johnny Stauffer a représenté la commune hier jeudi, à l’assemblée générale de l’AOUP (Association des œuvres d’utilité publiques du district de Courtelary).
Ronald Ermatinger participera pour sa part à l’assemblée générale de Jura bernois Tourisme, le 16 mai à Tavannes. | cm

Merci !

La Municipalité a reçu le traditionnel don annuel de la Clientis CEC, à savoir un montant de quelque 30 000 francs à faire valoir sur les charges de prévoyance sociale. Les autorités adressent leurs sincères remerciements à cet établissement bancaire. | cm

Réseau de randonnée

L’Office cantonal des ponts et chaussées vient de transmettre la version adaptée cette année du plan sectoriel du réseau des itinéraires de randonnée pédestre. Un lien vers ce plan est disponible sur le site internet de la commune. | cm

Un règlement très attendu

En assemblée municipale de fin 1995, l’électorat avait avalisé la vente par la commune de la parcelle 134, sise Sous-L’Eglise. A cette occasion, les ayants-droit avait recommandé que le bénéfice de cette vente qui se monte à environ 184’000 francs, soit utilisé à des fins sociales.

Pour répondre à cette volonté populaire, le 17 mai prochain sera publié dans la Feuille Officielle d’Avis le Règlement concernant le Financement spécial relatif aux gains réalisés en vendant la parcelle 134. Avalisé par le Conseil municipal mardi dernier, ce texte sera soumis à l’approbation de l’assemblée municipale du 17 juin prochain. Si celle-ci donne son accord, ledit FS sera dissous durant les années à venir, qui sera utilisé pour neutraliser des charges purement sociales. | cm

Un prix cantonal décerné à Liliane Wernli-Langel

Le Conseil municipal adresse ses chaleureuses félicitations et ses sincères remerciements à Liliane Wernli-Langel, qui vient d’être désignée lauréate d’un prix anniversaire décerné par le Service cantonal des monuments historiques (SMH).

Pour marquer le dixième anniversaire de son prix, le SMH a décidé de choisir cette année cinq lauréats, parmi lesquels figurent donc la propriétaire du véritable bijou que constitue l’ancienne usine Langel.

Un engagement hors du commun
Seul prix décerné dans la région francophone du canton, il récompense l’engagement hors du commun de Liliane Wernli-Langel, qui s’active depuis de nombreuses années pour conserver la fabrique d’étampes et de colonnes. Cette usine fut construite en 1917 par Robert Langel et exploitée jusqu’en 1997. Nichée dans un jardin d’époque, l’entreprise a conservé ses machines, ses outils, et même sa timbreuse. Grâce à sa propriétaire Liliane Wernli-Langel, le visiteur y plonge instantanément dans le quotidien professionnel du siècle passé.
La lauréate recevra son prix le 16 mai prochain à Berne.
Les autres récompenses vont à des objets historiques de Gléresse (ensemble bâti à visiter le 22 juin), Gerzensee (villa Jugendstil, le 18 juillet), Oberdiessbach (château, le 8 juin) et Interlaken (église du château, pour y découvrir le travail des spécialistes en restauration/conservation, le 17 octobre).

Une soirée de visite
Le SMH a choisi de mettre en vedette les cinq lauréats à travers son programme de visites publiques 2019, intitulé Fachwerk, venir pour voir. Le 22 août prochain (et non 2018, comme cela figure par erreur dans la brochure imprimée tout récemment par l’Office de la culture), une visite sera organisée à Courtelary ; les intéressés ont rendez-vous à 18 h devant l’usine, Grand-rue 49. Ils recevront les explications et le témoignage de Liliane Wernli-Langel, petite-fille du constructeur de l’entreprise, et de René Koelliker, du SMH.
Les autorités municipales invitent chaleureusement la population à profiter de cette occasion pour découvrir ce véritable bijou du passé industriel local. | cm




Les commentaires sont fermés