Les échos du Conseil du 14.08.2020

Les échos du Conseil du 14.08.2020

La Crèche a dix ans, on la fêtera en 2021

La crèche municipale Les Moussaillons, qui a rouvert lundi ses portes après ses vacances estivales, souffle dix bougies en ce mois d’août 2020. C’est en effet en août 2010 qu’a été créée cette institution, qui est devenue municipale le 1er octobre 2018, lorsqu’elle est passée sous la responsabilité de la Commune.
Les mesures de précaution sanitaires étant ce qu’elles sont, une manifestation anniversaire n’est pas envisageable cette année. Aussi les autorités ont-elles décidé que l’institution sera fêtée dignement l’année prochaine, lorsque la population pourra y être conviée librement, on l’espère bien du moins.


Précieuse !
A l’occasion de ce dixième anniversaire, les autorités félicitent les responsables et le personnel des Moussaillons. Elles soulignent par ailleurs l’importance non négligeable du rôle que cette institution a joué dans le développement harmonieux du village cette dernière décennie. L’initiative de ses créatrices, en 2010, a incontestablement attiré de nombreuses familles à Courtelary. | cm

On la baptisera rue du Tilleul !

Notre commune comptera tout bientôt une nouvelle rue. Le Conseil municipal a effectivement décidé de baptiser le chemin menant de la route cantonale au futur EMS Hébron, dont la construction est en cours. Actuellement, cette portion de rue appartient à la Grand-Rue, dont il porte des numéros doublés de lettres. Pour un visiteur de l’extérieur, ces adresses improbables sont difficiles à dénicher.
Dès lors, c’est en suivant la toute nouvelle rue du Tilleul qu’on accèdera au home. Le choix de cette appellation s’appuie sur plusieurs arguments.
Tout d’abord, le Conseil municipal a voulu traduire concrètement, dans les dénominations locales, la présence de trois feuilles de tilleul sur les armoiries de Courtelary.
Par ailleurs, les autorités sont sensibles à la riche symbolique du tilleul, cet arbre sous lequel on installe souvent un banc, dont les feuilles en forme de cœur lui ont conféré le pouvoir de pousser les couples à la fidélité, et qu’on plantait notamment devant les fermes, en Franche-Comté voisine, pour indiquer aux passants qu’ils y étaient bienvenus.


Plantation en vue
Ce nom choisi, les autorités vont maintenant faire tout leur possible pour trouver un endroit et un propriétaire favorable, le long de cette rue, pour y planter un tilleul et installer un banc public sous son ombrage. Le cas échéant, la rue et son arbre seront inaugurés simultanément, en temps voulu. | cm

Elle est placée sous l’enseigne du tilleul, la rue menant de la route cantonale au home en construction



Les commentaires sont fermés