Archives de la catégorie -Echos

SideBar

Les échos du conseil du 26.02.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

La place de jeux fermée immédiatement pour des raisons de sécurité

Les autorités municipales ont décidé lundi de fermer, avec effet immédiat, la place de jeu de la rue de La Châtelaine, sise à l’Ouest du collège. Après examen détaillé, le délégué BPA (Bureau de prévention des accidents) de la commune, Jean-Daniel Béguelin, a en effet présenté à l’Exécutif un rapport accablant. Il y constate que l’état de délabrement avancé des diverses installations, état dû avant tout à l’usure, met en péril la sécurité des usagers. Poutres et lattes pourries, vis ressortant dangereusement, sol en mauvais état et non sécurisé : les risques de blessures sont trop importants pour que des enfants soient autorisés à fréquenter les lieux. Dans la foulée, le Conseil municipal a ordonné que soit lancé un projet de réaménagement de la place, avec assainissement profond, au niveau notamment de la couverture du sol. Un membre de l’Exécutif a été chargé de demander des offres pour ce travail. Les travaux de démontage des installations débuteront lundi, qui seront effectués par le personnel de la voirie. Le Conseil municipal espère parvenir à rouvrir cette place cette année encore.

L’Exécutif planche sur les finances et participe aux économies

Le Conseil municipal a fixé au lundi 26 mars la journée hors cadre, qu’il passera donc hors de la localité et en plénum. Il la consacrera comme de coutume aux thèmes d’actualité. La plus grande partie du travail sera centrée cette année sur la politique financière de la commune. Quant à sa course annuelle, dont la date et le programme n’ont pas encore été définis, l’Exécutif local a décidé à l’unanimité, lundi soir, de la réduire à une seule journée. Il entend ainsi participer concrètement aux efforts d’économie rendus nécessaires par la situation financière générale de la commune. | cm

Soutien accordé

Le Conseil municipal a décidé lundi soir de reconduire en 2018 le soutien apporté chaque année au Passeport-Vacances du Jura bernois, lequel se monte à une somme de dix francs par enfant de la commune participant au programme de cette institution.

Délégations

Bertrand Barras représentera les autorités municipales à l’assemblée du Fonds des bourses régional, qui se tient aujourd’hui même à Saint-Imier. Cyril Froidevaux participera pour sa part à l’assemblée générale des actionnaires de Vadec (valorisation des déchets), qui se déroulera également à Saint-Imier, le 22 mars prochain. A la cérémonie d’accueil des nouveaux retraités, dont nous avons déjà parlé dans ces colonnes et qui sera organisée le 26 avril à Tavannes, Johnny Stauffer représentera les autorités municipales. Enfin, le 13 septembre 2018 à Bienne, l’Exécutif local déléguera Bertrand Barras à l’assemblée des délégués du syndicat de commune s pour la culture Bienne -Seeland – Jura bernois.

7339 kilos…

… c’est le total de vêtements usagés récoltés par Texaid l’année dernière sur le territoire communal. Un résultat qualifié de fort bon par cet organisme, dont on rappellera qu’il verse annuellement plus de 7 millions de francs à des œuvres d’entraide. Sur l’ensemble du canton, la récolte 2017 s’est élevée à 115 225 kilos.

Les échos du conseil du 14.02.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Au travail le 25 mars

Les personnes suivantes ont été désignées pour officier lors des élections cantonales du 25 mars prochain :

Bureau de vote. – Présidente, Doris Bordichini. Secrétaire, Christian Glauser. Membres, Sylviane Shala, Stéphanie Sollberger, Yvonne Steiner, Jonathan Guerne, Stanislav Gigon, Sylvain Isler. Suppléants, Orphée Stoller, Justine Stolz, Sylvie Studer, Julien Galley, Laurent Gerber, Samuel Gertsch.

Bureau de dépouillement. – Président, Fleury Vincent. Secrétaire, Martine Vuilleumier. Membres, Marco Boldini, Olivier Bühlmann, Vincent Delémont, Cédric Dubail, Jean-Pierre Etique, Laurent Mathys, Jean-Daniel Roux, Marina Berger, Laurence Berthoud, Patricia Boillat, Tillia De Matteis, Nicole Fischer, Laeticia Langel.

Le défibrillateur accessible à une First Responder de Cormoret

Le Conseil municipal a renouvelé, pour cette année, l’accès donné à Scarlette Mermod, de Cormoret, au défibrillateur qui se trouve dans la halle de gymnastique. Cette ressortissante de la commune voisine est en effet formée au titre de First Responder (premier répondant), un groupement qui réunit des bénévoles actifs dans les premiers secours en cas d’arrêt cardiaque.

Les First Responder sont alarmés immédiatement par le 144 et pratiquent les premiers gestes avant l’arrivée de l’ambulance. On sait que ces premiers gestes sont capitaux pour augmenter les chances de survie.

Les retraités seront reçus

La Commission politique du 3e âge du Jura bernois a informé les autorités qu’une manifestation sera organisée le 26 avril à Tavannes, pour accueillir les nouveaux retraités, femmes et hommes confondus, de toute la région. A cette occasion, il leur sera présenté l’aide que peuvent leur offrir les instances communales et les institutions, mais également les ressources et les compétences que ces jeunes retraités peuvent eux-mêmes offrir au service des membres les plus fragiles de la société.

L’administration communale établira la liste de ces citoyennes et citoyens concernés (les hommes qui auront 65 ans et les femmes qui aurait 64 ans, cette année), et leur adressera les invitations ad hoc au nom de la commission.

Belle initiative

Le Conseil municipal a décidé de soutenir, par un don de cent francs, la fondation Juniors Days, qui organise des week-ends d’information à l’attention des 4-14 ans, pour inciter la jeunesse à s’impliquer dans la vie associative, tout en promouvant les valeurs du respect de l’autre. Pour la région Bejune, les Juniors Days 2018 se dérouleront les 10 et 11 mars à Moutier.

Pour la biblio

Sur une postulation spontanée, le Conseil municipal a nommé officiellement Marie Delobel en tant que membre de la commission de la bibliothèque. Cet organe comporte donc désormais six membres.

Soutien au chant

Jugeant cette activité enrichissante pour la région, culturellement et socialement, les autorités municipales ont décidé d’accorder un rabais sur le tarif de location de la salle communale, au bénéfice de l’ensemble choral régional Mille et Une Notes, qui y vivra un stage de chant les 17 et 18 mars prochain.

Les échos du conseil du 15.01.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Vice-maire reconduite

Le Conseil municipal, qui a manifesté en début de législature le vœu d’élire chaque année une ou un vice-maire, a procédé lundi dernier à cette décision pour l’année 2018. Or il a choisi de reconduire Doris Bordichini à cette fonction qu’elle occupait déjà l’an dernier.

Les autorités félicitent Doris Bordichini et lui souhaitent beaucoup de satisfaction dans la poursuite de cette charge.

Des dons

A la Fondation Patenschaft Berggemeinden (parrainage suisse des communes de montagne), le Conseil municipal a accordé cette année un don unique de 300 francs. Il a par ailleurs consenti deux autres dons, chacun de 100 francs, respectivement au Sasdoval (soins à domicile du Vallon) et à la Coordination jeune public Jura/Jura bernois, laquelle organise notamment un camp de musique annuel pour les enfants en âge de scolarité.

Bibliothèque : au travail !

L’Exécutif a nommé lundi dernier Otto Borruat à la commission de la bibliothèque, où il avait présenté sa postulation. Rappelons que cet organe a enregistré récemment deux démissions, et ne réunissait plus, dès lors, un nombre suffisant de personnes. Avec l’arrivée d’Otto Borruat, elle retrouve le minimum de cinq membres requis pour se remettre au travail.

Délégation

Bertrand Barras représentera les autorités municipales à l’assemblée générale de La Fanfare, le 1er février prochain à Villeret.

De près…

L’Exécutif local a pris acte de la démission présentée récemment et en bloc par l’organe de conduite intercommunal en cas de catastrophe, à l’échelon du Jura bernois. Il suivra de près l’évolution de la situation.

Soirée de sport pour les jeunes

Connexion3d, le département jeunesse de l’arrondissement régional des églises réformées, souhaite organiser une soirée de sport et de découvertes à l’attention des jeunes, le 9 mars prochain à Courtelary. Y sera notamment présenté le foobaskill, ce nouveau sport de balle, mi basket mi football, qui cartonne en cours d’éducation physique.

102 habitants de plus en 4 ans

 

La semaine dernière nous annoncions ici l’évolution démographique clairement positive enregistrée en 2017 dans la commune, ainsi que diverses statistiques actuelles concernant la population locale. Elargissons aujourd’hui la période, pour constater une augmentation régulière et notable du nombre d’habitants. Ainsi que le révèle la courbe ci-contre, la commune a gagné pas moins de 216 âmes entre 2003 et fin 2017, malgré des reculs provisoires en 2005 (-17), 2006 (-9) et 2012 (-25).

Sur les quatre dernières années, Courtelary a augmenté ses habitants de 102 unités, soit 52 en 2014 (équivalant à un accroissement de 4%), 11 en 2015, 14 en 2016 et 25 l’an passé (1,82%).

Le Conseil municipal se réjouit de cette évolution positive.

Les échos du conseil du 12.12.2017

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Soutien à Noël pour tous

Le Conseil municipal a décidé cette fin d’année d’accorder un don de 200 francs aux organisateurs de Noël pour Tous, manifestation destinée à toutes les personnes ou familles de la région, qui se déroulera le 24 décembre dès 11 h à Saint-Imier. Cette fête est mise sur pied par trois cercles de la société philanthropique Union, à savoir ceux de Sonvilier, de Saint-Imier et de Courtelary-Cormoret.

Animaux mystérieux : deux panneaux ici

Les autorités ont répondu favorablement à la demande d’Evologia, qui souhaitait poser dans notre localité deux panneaux de publicité pour sa prochaine exposition. Cette dernière, intitulée Animaux mystérieux marins et terrestres, sera présentée à Cernier du 7 janvier au 15 avril prochains. Elle présentera plus de 300 animaux particulièrement étonnants.

Un projet pour la crèche ?

Les autorités municipales ont été informées tout récemment, par les responsables de la crèche Les Moussaillons, qu’elles entendent cesser cette activité dès la fin juin 2018. Les deux fondatrices et directrices soulignent que leur décision n’est nullement motivée par des questions financières, mais par une surcharge de travail. Elles entendent se recentrer sur l’institution qu’elles dirigent également dans la Vallée de Tavannes.

Pas moins de 35 enfants fréquentent actuellement la crèche Les Moussaillons, qui possède d’ailleurs une autorisation d’exploitation portant sur un maximum de 60 jeunes clients.

Tous les parents dont un ou des enfants fréquentent l’institution, ont reçu un courrier personnel ; ils ont par ailleurs été invité lundi soir à une séance d’information et de discussion, à laquelle participaient des représentants de la Municipalité.

Le Conseil municipal s’est immédiatement mis à la tâche, avec l’intention de faire ce qui est en son pouvoir pour sauver cette institution très appréciée. En collaboration étroite avec les deux directrices, il planche actuellement sur un projet qui pourrait voir la crèche chapeautée par la Commune. La volonté de faire perdurer Les Moussaillons est bel et bien là, les impératifs politiques et financiers décideront de ce qui est possible ou non.

Les échos du conseil du 28.11.2017

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Soutien

Le Conseil municipal a décidé de répondre positivement à la demande de soutien émise par Radio Jura bernois, en lui offrant un don unique de 200 francs.

Délégation

Le conseiller municipal Ronald Ermatinger a représenté la commune à l’assemblée générale d’Espace nordique Erguël, le 30 novembre dernier.

Stand de tir

Pour que le stand de tir du village puisse demeurer opérationnel sans interruption, il devra subir un assainissement, afin de le mettre aux normes environnementales les plus récentes. Une rencontre a permis tout récemment de clarifier les rôles et responsabilités de chacun dans ce dossier ; elle réunissait des représentants de la Bourgeoisie, de la Société de tir, des autorités municipales, ainsi que le Dr Olivier Kissling, spécialiste de l’OED (Office des eaux et des déchets du canton de Berne).

Pour répondre à la législation, le stand devra être équipé d’un récupérateur de balles moderne, d’ici au 1er janvier 2021, tandis que sa butte devra être assainie, mais dans un délai plus large encore.

Fusion, suite

Avec quelques remarques adressées au Comité de pilotage (Copil), le Conseil municipal a approuvé la feuille de route établie pour la suite des travaux d’étude portant sur la fusion des communes du haut-vallon. Ce document, soumis par le Copil aux Exécutifs concernés, permettra de poursuivre la procédure à travers cinq groupes de travail. Ces derniers seront formés en début d’année prochaine, et se consacreront chacun à un aspect de la question.

Une vigilance accrue

Le Conseil municipal a mis au point le plan financier 2018-2022 de la commune, qu’il a adressé à l’Oacot (Office cantonal de l’aménagement et de l’organisation du territoire). Ce document sert d’outil de pilotage pour le Canton, et lui permet en particulier de dessiner une vision à moyen terme de l’évolution des communes.

Pour ce qui concerne Courtelary, les autorités se garderont bien de parler de situation de crise, la commune étant saine financièrement. Cependant, le Conseil municipal souligne qu’il convient d’analyser en détails tous les investissements et autres dépenses. « Nous devrons privilégier les investissements absolument nécessaires », affirme-t-il en précisant que cette manière de procéder a déjà présidé à l’établissement du budget communal 2018. Une vigilance accrue sera donc portée aux dépenses, qui ne devront pas être motivées par le confort ou l’habitude.

Les échos du conseil du 14.11.2017

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Soutien à la sécurité

Le Conseil municipal a décidé d’accorder un don de 200 francs à l’Association Nez Rouge du Jura bernois, laquelle agit concrètement pour une sécurité accrue sur nos routes durant la période des Fêtes.

Délégations

Johnny Stauffer et Vincent Fleury ont participé mercredi à une séance relative à la mise en réseau des institutions régionales pour la petite enfance.

A l’ApériCIP d’hier jeudi, intitulé Ragusa : le tourisme chocolat, ont pris part trois représentants de la Commune, le maire Benjamin Rindlisbacher, Ronald Ermatinger et Vincent Fleury.

Doris Bordichini participera pour sa part à l’assemblée des délégués du centre de compétences et protection civile du Jura bernois, le 12 décembre à Tramelan.

Une école à rénover

Le Conseil municipal a accordé un préavis favorable à la variante la plus efficiente du projet de rénovation conçu pour l’école des Prés-de-Cortébert. A relever qu’un quart des élèves fréquentant cet établissement sont domiciliés sur le territoire communal de Courtelary. Les travaux devraient être entrepris en été 2019.

Une commission entre en action

Dans l’optique de la révision du plan de zones, les autorités ont décidé cette année de mettre sur pied une commission non permanente d’urbanisme, de quatre à six membres, et lancé un appel à ce sujet. Or ce nouvel organe est aujourd’hui au complet, qui réunit Ronald Ermatinger, Baptiste Langel, Félix Lutz, Hubert Droz, Julien Hauri et Gloria Locatelli.

Cette commission entre en fonction immédiatement.

Pour la santé des seniors

Dans le cadre de sa campagne de promotion de la santé des seniors, Pro Senectute organisera l’année prochaine une série de conférences publiques. Le Conseil municipal a manifesté son intérêt pour accueillir une telle manifestation durant l’automne 2018.

Intéressé par la bibliothèque ?

Monique Hirschi vient de présenter sa démission en qualité de membre de la commission de la bibliothèque communale et scolaire. Les autorités locales lui adressent de très chaleureux remerciements pour soin engagement apprécié, et de longue durée, au sein de cet organe.

En conséquence de ce départ annoncé, le Conseil municipal lance un appel à la population : deux places sont désormais à repourvoir au sein de cette commission. Le travail y relatif n’est pas conséquent en termes de temps, mais fort intéressant. Les intéressés sont priés de s’annoncer à l’administration municipale jusqu’à la fin de l’année. Merci par avance pour votre engagement !

Les échos du conseil du 31.10.2017

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Le pacte d’amitié débouche sur des échanges fructueux

Le Conseil municipal local a passé tout récemment une fin de semaine à Leysin, à l’invitation de son homologue vaudois. Un pacte d’amitié lie les deux communes, et l’Exécutif leysenoud a souhaité rencontrer les nouvelles autorités de Courtelary, afin que les liens ne se distendent pas. « Cela fait plaisir de savoir qu’ils suivent notre actualité. Cette sympathique invitation nous a réjouis », souligne Benjamin Rindlisbacher. Non sans ajouter que les échanges se sont révélés constructifs et enrichissants. « Même si nos deux communes sont très différentes à de nombreux points de vue, nous connaissons les mêmes problèmes basiques de gestion. » Dans le domaine du tourisme par contre, le Conseil municipal local est convaincu que la commune amie pourra lui être d’une aide précieuse et s’en réjouit à l’heure où la question des infrastructures d’accueil se pose très sérieusement dans le vallon.

Soutien

Le Conseil municipal a décidé de verser un don de 300 francs au Fonds de bourses jurassien et biennois, qui a fêté ses cinquante ans en 2016 et apporte son aide aux jeunes qui en ont besoin pour suivre une formation.

Délégation

Johnny Stauffer répondra, le 5 décembre prochain et au nom des autorités communales, à l’invitation de l’association Repas-Contact.

Avec Vadec

Le Conseil municipal a décidé de laisser de côté pour l’instant son projet de déménagement de la déchetterie. La préfecture a refusé d’entrer en matière, suite aux nombreuses oppositions suscitées par l’idée d’une installation dans le secteur du garage de la voirie. L’Exécutif a estimé parfaitement inutile de poursuivre dans un tel climat, et s’est dès lors approché de Vadec (Réseau de valorisation des déchets Arc Jurassien), qui va évaluer la situation et réaliser un avant-projet de nouvel Eco-Point. Cette étude ne coûtera rien à la Commune, puisqu’elle entre dans le cadre des services offerts par Vadec à ses membres.

Les décisions de la péréquation

Les décisions sont tombées tout récemment en matière de péréquation financière, pour l’année en cours. Au budget, la commune avait inscrit un montant de 297 000 francs à recevoir au titre de la réduction de disparités ; or elle ne recevra que 250 139 francs. La prestation complémentaire versée aux communes supportant des charges géo topographiques excessives se montera à 93 148 francs (94 000 au budget) et celle qui est accordée aux communes supportant des charges sociodémographiques atteindra très exactement 18 852 francs (19 000.-).

Assemblée municipale : du nouveau dans l’information

Les autorités rappellent à la population que l’assemblée municipale dite du budget est agendée au lundi 4 décembre prochain, à 20h en la salle communale. L’habituelle tous-ménages ne sera plus distribué dans les boîtes aux lettres, mais toutes les informations relatives à cette séance seront visibles sur le site internet de la commune, dix jours avant l’assemblée. La brochure réunissant ces informations sera par ailleurs disponible à l’administration municipale, pour tous les habitants qui souhaiteront la version papier. Autre nouveauté, l’absence de contrôle à l’entrée de la salle, l’assemblée municipale étant parfaitement publique. Il va de soi que les personnes ne jouissant pas du droit de vote communal seront priées de se regrouper en un endroit défini, histoire de faciliter le décompte des voix.

Des questions ?

Par ailleurs, ainsi qu’en avait été informée la population lors de la dernière assemblée en date, les questions spécifiques, mais d’intérêt général bien sûr, peuvent être adressées par écrit à l’administration municipale, à l’attention des autorités. Pour peu qu’elles arrivent le lundi 27 novembre au plus tard, ces questions pourront recevoir en assemblée des réponses plus détaillées. Il sera bien entendu toujours possible de poser des questions le soir même de l’assemblée, au point des « divers ».

Les échos du conseil du 17.10.2017

MUNICIPALITE DE COURTELARY

 AVIS OFFICIEL

Une collaboration très appréciée qui sera reconduite en 2018

La Fondation Actions environnement (Stiftung Umwelteinsatz), basée à Steffisburg, a fait savoir tout récemment qu’elle est intéressée à déléguer une fois encore un groupe de bénévoles à Courtelary l’année prochaine. Sur la base des très bonnes expériences vécues ces dernières années, les autorités municipales ont répondu positivement à cette proposition. Cet été comme le précédent, les jeunes Suisses alémaniques qui ont séjourné ici ont abattu un très bon travail, en collaboration avec le Parc Chasseral.

Le chantier qui sera confié à la fondation reste à définir, mais le Conseil municipal souhaite que puisse être poursuivie sur ce dossier sa collaboration fructueuse avec le Parc.

Adjugé !

Pour la mise à jour de la mensuration officielle sur le territoire communal, portant sur la période 2018-2025, les autorités ont donné contrat au bureau régional de géomètre Aeschlimann & Waelti.

Accueillis

Le Conseil municipal a fixé au vendredi 3 novembre prochain la manifestation organisée pour accueillir les nouveaux arrivés dans la commune. Les intéressés ont reçu une invitation par courrier, qui sont conviés à un apéritif avec présentation des autorités locales et du personnel communal.

Ce type de soirée d’accueil est organisé tous les deux ans. Le mois prochain, il concernera les habitants qui se sont établis à Courtelary entre le 2 octobre 2015 et le 30 septembre dernier.

Promotions civiques : ce sera ici !

Selon le tournus établi au lancement de cette manifestation commune, c’est à notre localité qu’il revient cette année d’organiser les promotions civiques pour les communes de La Ferrière à Courtelary. Une bonne centaine de personnes, jeunes invités et membres des autorités municipales confondus, seront reçues le 17 novembre prochain, très probablement à la halle de gymnastique. Une soirée sympathique leur sera proposée, rehaussée par une animation et un repas en commun.

Budget 2018 : très proche de la mouture 2017

Le budget 2018 sera soumis pour approbation à l’assemblée municipale du lundi 4 décembre prochain. Il présente un excédent de charges, au compte de résultat, de 216 220 francs, donc très comparable à celui de cette année (222 420.-). Le total des dépenses s’élève à 6 936 700.- et celui des recettes à 6 720 480.-. La différence des dépenses nettes, par rapport au budget 2017, provient de diverses augmentations de dépenses, à savoir : 88 550 francs pour l’administration générale, 950.- pour l’ordre, la sécurité publique et la défense, 9900.-  pour la culture, les sports et les loisirs, 7500.-  pour la sécurité sociale. S’y ajoutent des diminutions de recettes nettes : 500 francs pour l’économie publique et 48 500.-  pour les finances et impôts.

Ces augmentations de charges sont compensées par des dépenses nettes inférieures de 50 600.- pour la formation, de 600.- pour la santé, de 71 500.- pour les transports et télécommunications et de 39 400.- pour les travaux publics et transports.

Les échos du conseil du 03.10.2017

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Petits permis de construire

Deux petits permis de construire non publiés selon l’art 27 DPC ont été délivrés tout récemment. Le premier à Mme et M. Françoise et Pascal Furer, pour la pose d’un abri à vélos, sur parcelle no 1260, sise à La Tannerie 1d, zone HI. Le second à Mme et M. Lucienne et Paul Abplanalp  pour un ravalement de façade et la pose de nouveaux volets, sur parcelle no 1127, sise à Les Trois-Bornes 29, zone HI.

 

Soutiens accordés

A la Frac (Centre d’information et de consultation – Construire sa vie professionnelle) de Bienne, qui s’adresse à toutes les femmes de la région et compte des clientes de Courtelary, les autorités ont décidé de verser une subvention annuelle de 200 francs. Autre soutien, celui accordé au Club des patineurs de Saint-Imier, à travers un don de 100 francs.

Délégation

Le conseiller municipal Johnny Stauffer participera à l’assemblée générale du Sasc (Service d’action sociale Courtelary), le 26 octobre prochain.

Nouveau coffret

Les autorités ont libéré un crédit de près de 3200 francs, pour acquérir et installer un nouveau coffret de commandes relatif à l’écoulement des eaux usées, à la rue de la Scierie. Plusieurs réparations ont déjà dû être effectuées sur une installation actuelle dont les câbles sont régulièrement rongés par des rats, ce qui cause des problèmes techniques récurrents et relativement dangereux en matière de salubrité. Le nouveau coffret sera nettement mieux protégé, notamment contre les attaques de rongeurs.

Un centre à signaler

Le Conseil municipal a donné son accord de principe à la pose de  panneaux de signalisation, le long de la route cantonale, pour indiquer les différentes places de stationnement du nouveau centre Camille Bloch SA. L’autorisation officielle doit être délivrée par l’Office des ponts et chaussées.

VTT : un parcours amélioré

Jura & Trois Lacs projette une sensible amélioration de certains de ses parcours destinés aux vététistes. Dans ce cadre, désirant modifier le tracé de l’Itinéraire No 44 Chasseral-Weissenstein, pour le faire passer davantage sur les crêtes, elle a demandé aux autorités l’autorisation de diriger les deux-roues sur une portion de route appartenant à la commune. Autorisation qui lui a été accordée.  / cm

L’EdE devrait pouvoir s’élargir

Le Conseil municipal a donné son plein accord à la modification des statuts de l’Espace découverte Energie, afin que cette société simple puisse s’ouvrir à d’autres membres. Cette modification était demandée suite à l’intérêt manifesté dans un premier temps par la commune de Tramelan, dont nos autorités municipales ont accepté l’entrée. Dans un probable second temps, d’autres communes pourraient souhaiter une adhésion ; on pense par exemple à Cortébert ou Corgémont, où des projets éoliens sont en cours de planification.

Sont actuellement membres de l’EdE les communes de Courtelary, Cormoret, Villeret et Saint-Imier, BKW Energie SA ainsi que Jura bernois Tourisme notamment. / cm

 

Belle mise en valeur

Le Conseil municipal a décidé de doubler, pour l’an prochain, la subvention que la commune accorde à Jura bernois Tourisme, au titre de soutien au Salaire de la Suze. Rappelons que cette visite-spectacle de notre localité, créée par Mémoires d’Ici et portée par JbT, permet aux participants de découvrir et de comprendre l’histoire industrielle et artisanale non seulement de Courtelary, mais de toute sa région. En 2018, Le Salaire de la Suze vivra plusieurs nouveautés marquantes: sa version alémanique sera lancée en réponse à une forte demande, son scénario sera sensiblement féminisé, de nouveaux guides et comédiens seront formés, sa fréquence sera augmentée, avec 12 représentations au total de la saison.
Jugeant que cette offre touristique constitue une importante mise en valeur du village et du Vallon, les autorités ont donc décidé de lui accorder une subvention de 1000 francs, au lieu des 500 versés précédemment. / cm

 

Les échos du conseil du 19.09.2017

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Belle fidélité

Les autorités municipales adressent leurs félicitations à René Boillat, qui a fêté ce mois un quart de siècle au service de la collectivité. Elles remercient pour sa fidélité cet employé apprécié.

Un développement très réjouissant

Le Conseil municipal se félicite du développement de la chaine Landi sur son territoire, qui contribue à solidifier le tissu commercial local. Il se réjouit de l’inauguration récente d’une nouvelle halle Agro, manifestation à laquelle il était évidemment représenté.

Soutien concret

Parmi ses récentes décisions, le Conseil municipal a choisi d’accorder un soutien de cent francs à la Fédération d’élevage bovin du Jura bernois, pour l’organisation de son marché-concours.

Toujours au chapitre des subventions communales, il a été décidé d’accorder un montant de deux cents francs aux organisateurs de la série d’excellents concerts proposés dans la localité sous la bannière des Chambristes.

Pour la fête chez Camille Bloch

Le Conseil municipal a répondu favorablement à la demande de la chocolaterie Camille Bloch, qui souhaitait utiliser de manière plus intensive la place de la gare, pour le stationnement de véhicules durant les festivités marquant l’inauguration de ses nouveaux bâtiments. Cette dérogation porte sur les 14, 19 et 20 octobre prochain. A ces dates, les barrières fermant la place seront provisoirement enlevées.

Réservoir : on avance !

Le projet de réservoir intercommunal, à construire sur le territoire de notre voisine Cormoret, avance selon les prévisions. Ainsi les adjudications sont-elles terminées et les travaux de gros-œuvre ont-ils tous  été attribués, pour ce qui concerne les chantiers du réservoir en lui-même et des conduites y afférentes. / cm

Collaboration avec La Pimpinière

Les autorités municipales ont tout récemment décidé de réorganiser la mise sous pli et la distribution du matériel de vote sur le vaste territoire communal. Dès l’année prochaine, une collaboration étroite liera la commune avec la fondation en faveur des personnes handicapées du Jura bernois, La Pimpinière ; cette dernière se chargera de la mise sous pli. Le matériel sera ensuite envoyé par La Poste et non plus distribué par le personnel communal.

Cette modification n’impliquera aucun frais supplémentaire et elle permettra de concentrer les forces communales sur des tâches plus pointues que le collage d’enveloppes ou la course aux boîtes aux lettres. De surcroît, elle contribue à soutenir une institution à but social. / cm

Energie: Courtelary n’est pas en reste

Les autorités municipales tiennent à adresser leurs sincères félicitations à Pierre Bühler, récompensé tout récemment par l’association ener-J, qui est active sur le Jura bernois et le canton du Jura. Ener-J a salué le chauffage à distance de La Praye, dont cet entrepreneur dynamique est l’initiateur. Un chauffage alimenté par du bois exploité dans les forêts bourgeoisiales de Courtelary et auquel sont d’ailleurs raccordés tous les bâtiments communaux. Grâce à Pierre Bühler et sa société, la commune peut se targuer d’appartenir aux collectivités engagées dans l’utilisation efficiente des énergies renouvelables. / cm