Avis officiels du 20.11.2020

Avis officiels du 20.11.2020

Félicitations aux élus ! Mais il en manque trois…

Théo Brand et Philippe Cattin nouveaux au Conseil municipal
Pour les élections complètes de renouvellement agendées au 29 novembre prochain, on se souvient que seuls deux anciens membres du Conseil municipal briguaient un nouveau mandat. Les quatre autres conseillers remettent leurs sièges en jeu au 31 décembre prochain. On rappellera que cet organe fonctionne déjà, depuis plusieurs mois, à cinq élus au lieu de six.
Or les listes de candidats, présentées dans les délais légaux, ne permettent pas d’attribuer tous les sièges qui seront libérés cette fin d’année.
Tous les candidats sont élus tacitement, ainsi que le prévoit le règlement d’organisation. Pour les autres sièges, un nouveau scrutin est mis sur pied ; ayant obtenu une dérogation ad hoc auprès des autorités cantonales concernées, la Municipalité organise ces élections complémentaires en début d’année 2021.

Deux anciens et deux nouveaux
La première liste déposée portait la candidature de Benjamin Rindlisbacher pour la mairie. Non combattu, le chef actuel de l’Exécutif local a donc été reconduit dans cette fonction, pour une période de quatre ans (ou un an, selon le résultat du vote sur la fusion des communes).
Pour les six sièges du Conseil municipal, trois listes ont été déposées, qui portaient chacune un nom. Ces trois personnes sont donc élues tacitement, à savoir Roberto Previtali (ancien, hors parti), Théo Brand (né en 2000, nouveau, sur la liste intitulée « Pour Courtelary »), et Philippe Cattin (né en 1972, nouveau, sur la liste « Courtelary demain »).
Le Conseil municipal sortant félicite chaleureusement ces quatre personnes et remercie en particulier les deux nouveaux élus pour se mettre à disposition de la collectivité.

Rendez-vous en février 2021
Pour compléter l’Exécutif local, une élection complémentaire est donc organisée le dimanche 14 février prochain, au système majoritaire.
Les listes de candidats, pour ce scrutin, devront être déposées au secrétariat municipal, jusqu’au lundi 18 janvier midi, au plus tard.
Chaque liste contiendra trois noms au plus, soit le nombre de sièges disponibles. Elle sera signée par dix habitantes et/ou habitants ayant le droit de vote en matière communale.
Avis aux personnes intéressées ! | cm

Un deuxième tour des élections municipales est agendé à la Saint-Valentin 2021, pour repourvoir les trois sièges encore vacants à l’Exécutif

Votez en masse pour l’avenir de notre village

Les autorités communales invitent chaleureusement les citoyennes et les citoyens à voter en masse, pour le scrutin du 29 novembre prochain. Elles soulignent que figure au menu électoral un objet très important pour notre avenir local et régional, à savoir le projet de fusion des communes du Haut-Vallon.

Des autorités convaincues
Le Conseil municipal de Courtelary recommande cette fusion à l’approbation des habitants. Il a en effet été convaincu, au gré des études et travaux menés ces dernières années, par le bien-fondé de s’unir avec nos voisins de Cormoret, Saint-Imier, Sonvilier et Renan. Il estime qu’ainsi mariées, ces cinq localités seront mieux à même d’assurer leur avenir, de se faire entendre auprès de nos autorités cantonales et dans le concert de l’Arc jurassien.
Par ailleurs, les élus mettent en exergue les grandes difficultés rencontrées, depuis un certain temps déjà, pour réunir suffisamment de personnes au Conseil municipal (voir ci-contre).
Conséquemment, l’Exécutif local vous recommande d’accepter tous les objets en lien avec cette fusion et donc de glisser dans votre enveloppe de vote un bulletin jaune portant quatre « OUI ».
Si vous souhaitez davantage d’informations sur ce projet, n’hésitez pas à visiter le site officiel www-avenir-vallon.ch.

Protégez-vous, c’est simple !
Eu égard à la situation sanitaire pour le moins précaire, le Conseil municipal exhorte ses habitants à choisir tant que se peut le vote par correspondance, qui leur évitera de prendre le moindre risque.
Attention : les enveloppes devront être glissées dans la boîte aux lettres de la Commune (Grand-rue 58) jusqu’à 18 h samedi 28 novembre, au plus tard.
Si vous souhaitez envoyer votre enveloppe par la Poste, n’oubliez pas d’y apposer un timbre et de la poster suffisamment tôt pour qu’elle soit distribuée samedi 28 novembre au plus tard. | cm

Sylvia Pittet remporte la Fibule d’Alaric 2020

Cette année, la Fibule d’Alaric était consacrée à la création textile. Ce prix culturel, organisé tous les deux ans par la commission éponyme du chef-lieu, est ouvert aux habitants de la région, Jura bernois, Bienne et canton du Jura confondus.

Quelle créativité !
En cette année très perturbée, la création artistique n’était visiblement pas la préoccupation majeure de la population. Pour preuve, le nombre assez réduit de candidats au prix, à savoir cinq artistes seulement, toutes féminines. « La quantité n’est pas énorme, mais la qualité est au rendez-vous », souligne la co-présidente Fabienne Veya. Non sans préciser que les votes du jury ont débouché sur des résultats très serrés.
« Les travaux présentés sont très créatifs, séduisants et originaux ; de surcroît, ils ont tous exigé un soin et une patience considérables de leurs auteures, qui n’ont visiblement pas compté leur temps. Toutes méritent nos chaleureuses félicitations. »

Une œuvre des hauts
Il n’en demeure pas moins qu’une création sort du lot : celle de Sylvia Pittet, une habitante de Mont-Crosin, qui lui vaut de gagner ce Prix culturel 2020. La lauréate remporte donc un prix de 2000 francs, offert par l’entreprise Chocolats Camille Bloch SA, ainsi qu’un exemplaire de la fameuse statuette créée à la fin des années nonante par Fabien Béguelin, bijoutier et enfant de Courtelary
Rappelons que la commission culturelle est formée de Marie Debrot Berberat, Cyril Froidevaux (représentant du Conseil municipal), Isabelle Gauchat, Laetitia Langel (co-présidente), Jean-Marc Marcellini, Hans-Jörg Moning et Fabienne Veya (co-présidente).

En petit comité
C’est aujourd’hui même que devait avoir lieu, au Centre communal, la cérémonie publique de remise de cette Fibule 2020. Deuxième vague de Covid oblige, la manifestation a malheureusement dû être annulée et c’est par courrier que Sylvia Pittet est informée ce vendredi de sa victoire.
Vendredi prochain, c’est en tout petit comité, mais avec toujours le même plaisir, que la Municipalité procédera à la remise du Prix culturel.
Bravo, Sylvia Pittet ! | cm


L’œuvre textile qui vaut à Sylvia Pittet le Prix culturel 2020



Les commentaires sont fermés