Avis officiels du 18.12.2020

Avis officiels du 18.12.2020

Les alentours du collège préparent leur grande mue

Sans fumée, sans chien, mais avec un beau projet
Après l’approbation unanime de l’assemblée municipale réunie en septembre dernier, la future place de jeux communale, qui sera installée au sud-ouest du collège, devrait être construite entre mai et juillet prochains. Le projet suit actuellement son calendrier et l’inauguration officielle est toujours prévue pour le week-end avant la rentrée scolaire d’août 2021.
En attendant cette perspective réjouissante en particulier pour les familles de jeunes enfants, l’école planche elle aussi à l’aménagement de ses alentours.

A l’étude !
La direction de l’école primaire et secondaire s’est en effet approchée des autorités, tout récemment, pour leur faire part de son préprojet et solliciter un préavis à ce sujet.
L’établissement souhaite créer un espace ludique, destiné à tous ses élèves du cursus obligatoire, auquel ils mettraient la main à la pâte et dans lequel ils se reconnaîtraient.
Repos, ressourcement, promenade ludique, jeux et enseignement en extérieur : cet espace viserait plusieurs buts cumulés, à l’image de projets du genre menés à terme autour de quelques écoles de l’Arc jurassien.
Les travaux pointus seraient confiés à des artisans spécialisés, mais l’école participerait activement aux travaux.

Sans dégâts
Cet espace ludique prendrait place sur la surface herbeuse sise au nord du collège, quelque part entre les courts de tennis et l’aire de réception du lancer du poids.
Il est important de souligner qu’il ne toucherait en rien les installations sportives existantes et n’handicaperait nullement leur utilisation pour des entraînements, des concours et des leçons.
Le Conseil municipal a accordé un préavis favorable à ce projet, dont l’école va donc pouvoir mener une étude poussée ces tout prochains mois.

Fumeurs ? Une zone vous est réservée !
Soucieuses de la santé des utilisateurs du collège et de ses installations extérieures, ainsi que de la propreté des lieux, les autorités municipales ont décrété « zone non-fumeur » tout le préau. Cette décision est officialisée depuis cette semaine par des panneaux de signalisation ad hoc et le Conseil remercie tous les utilisateurs et visiteurs de respecter la santé des enfants et des jeunes d’une part, de leur donner un exemple positif d’autre part.
Important : une zone fumeur est dessinée, et signalée par un cendrier, tout à côté des tables de ping pong (Est de la halle de gymnastique). | cm

Ainsi que le stipulent les panneaux installés dans le préau, les alentours du collège sont désormais non-fumeur (sauf dans la zone Est, munie d’un cendrier et toute proche des tables de ping pong) et interdits aux chiens

Bipèdes seulement

Le Conseil municipal reçoit régulièrement de nombreuses réclamations, adressées par les divers utilisateurs des installations extérieures au collège, qui se plaignent à raison des excréments et autres jets d’urine souillant cet espace où l’on court, tombe, s’assied sur le sol, pour pratiquer des activités sportives, jouer durant la récréation ou s’amuser lorsqu’on ne se déplace encore qu’à quatre pattes. Les déjections des chiens sont donc particulièrement malvenues sur ce préau et ses zones herbeuses réservées exclusivement aux bipèdes.
Dans la perspective de la future place de jeu et de l’espace ludique, et pour répondre à la demande présentée en assemblée municipale de septembre dernier, le Conseil municipal a décidé de signaler, par des panneaux ad hoc (photo ci-contre), l’interdiction formelle de fréquenter le préau avec un chien. Il remercie chaleureusement la population et les visiteurs de respecter cette interdiction désormais officielle.
Cette exclusion est d’autant plus supportable que la localités et ses alentours immédiats regorgent de chemins de promenade agréables et confortables pour les détenteurs de canidés et leurs compagnons à quatre pattes. | cm

Eaux de la Suze : patience, le canton consulte

Des voix se sont fait entendre récemment, pour s’inquiéter de ne rien voir bouger sur notre territoire, en matière d’aménagement des eaux de la Suze par le syndicat éponyme (SAES). Le responsable de ce dossier à la Municipalité, le conseiller Cyril Froidevaux, s’est enquis de l’état d’avancement de l’étude auprès des spécialistes, à savoir le bureau sd ingénierie, lequel lui a transmis les détails du calendrier prévu.
Après présentation aux riverains et procédure de participation menées l’année dernière, le dossier a été finalisé pour sa phase d’examen préalable par les services cantonaux concernés, laquelle est actuellement en cours.
Le retour des instances cantonales est attendu pour début 2021 ; en fonction de leurs remarques, le projet devra éventuellement être ajusté. Si des bien-fonds privés sont touchés par ces ajustements potentiels, les propriétaires seront à nouveau contactés par le SAES, probablement au printemps prochain. Ensuite de quoi le projet sera soumis à un deuxième examen des service cantonaux.
Conséquemment, il ne faut pas attendre de dépôt public final, avec publication dans la Feuille officielle, avant la fin du printemps 2021. | cm




Les commentaires sont fermés