Avis officiels du 13.05.2022

Avis officiels du 13.05.2022

Deux dons

Le Conseil municipal a accordé un don de cent francs à l’association régionale Table couvre-toi, qui soutient les ménages économiquement faibles.
Il a fait de même pour le Club des lutteurs de la vallée de Tavannes et environs, pour soutenir l’organisation de la Fête cantonale des jeunes lutteurs, qui se déroulera le samedi 10 septembre à Tavannes. | cm

Délégation

Benjamin Rindlisbacher, maire, représentera la commune à l’assemblée générale de la Chambre d’économie publique du Jura bernois (CEP), qui se déroulera le jeudi 19 mai à Tramelan. | cm

Prudence, la saison des orages a démarré !

La Municipalité invite la population du village en général, et les propriétaire immobiliers en particulier, à prendre toutes mesures utiles pour prévenir les dommages liés aux événements naturels.
Le dérèglement climatique induit une augmentation exponentielle des épisodes météorologiques extrêmes, susceptibles de créer des dégâts. La saison des orages vient d’ailleurs de commencer, avec la menace de grêles et autres pluies diluviennes, qui peuvent provoquer notamment des inondations, des débordements de cours d’eau et autres glissements de terrain.
Prévenir…
Les autorités incitent donc fortement les intéressés à se rendre sur le site de l’assurance immobilière cantonale (GVB, anciennement AIB), pour y découvrir de nombreux conseils en lien avec les intempéries et les moyens de prévenir les dommages. Pluies diluviennes, chutes de pierres, foudre etc. : les événements naturels potentiellement dangereux sont énumérés et les mesures permettant de prévenir les dégâts à la propriété sont expliquées concrètement.
A travers la plate-forme en ligne infomaison.ch, on apprend à protéger son logement et tous ses biens immobiliers, contre tous les dangers naturels. Dans le domaine de la protection contre la foudre, la grêle et l’eau, des mesures d’urgences sont détaillées, ainsi que de nombreuses informations et autres astuces à appliquer en amont, notamment dans le choix des matériaux de construction.
Prévenir vaut mieux que guérir, l’adage est tout particulièrement valable dans ce domaine ! | cm
www.gvb.ch et liens sur le site de la commune, onglet « LIENS UTILES », chapitre « Sécurité et protection »

Sur le site de GVB (anciennement AIB), les propriétaires immobiliers et la population trouveront de nombreux et précieux conseils à appliquer par exemple en cas de pluies diluviennes (photo GVB)

Chaque volaille doit être annoncée !

Les animaux « de loisirs » ou de compagnie sont concernés aussi bien que ceux des élevages professionnels
Vous accueillez une ou quelques poules dans votre jardin ? Deux canards batifolent sur votre mare ? Un dindon passe sa retraite près de vos plate-bande ? Une jolie bande de cailles vous offrent de quoi rendre vos apéritifs originaux et riches en protéines ?
Attention : toutes ces volailles doivent être annoncées officiellement auprès de l’Office vétérinaire cantonal.
Cette obligation n’engendre aucun frais, mais elle vise trois buts primordiaux, à savoir la surveillance de la santé animale, la lutte contre les épizooties et la traçabilité des denrées alimentaires d’origine animale.
Poules, cailles, abeilles, poissons…
L’enregistrement des élevages de volailles, qu’il s’agisse d’une activité commerciale ou de quelques animaux de compagnie, est obligatoire depuis début 2010. Le formulaire ad hoc peut être rempli en ligne, en suivant le lien ci-dessous.
Il en va de même pour les abeilles – les ruchers doivent être munis d’un numéro d’identification –   et les poissons, à l’exception des poissons d’ornement.
La Municipalité rappelle à la population qu’elle est responsable d’annoncer ses animaux.
Des règles incontournables
Par ailleurs, les normes de détention en vigueur (grandeur des cages et/ou des enclos, accès à l’extérieur, nombre minimal d’individus, etc.) doivent absolument être respectées pour chaque espèce élevée. Des informations détaillées figurent à ce sujet sur le site de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires.
Sur le site communal
Sur le site internet de la commune, à l’onglet « LIENS UTILES » et au chapitre « Animaux », vous trouverez tout ce qui concerne ce sujet. | cm

  • Lien vers le formulaire de déclaration en ligne : www.weu.be.ch/fr/start/themen/veterinaerwesen/tiere-halten/tierhaltung-anmelden-aendern/anmeldung-tierhaltung-onlineformular.html

Bon sens et dialogue svpl

Approchée et interpelée récemment par des citoyens, la Municipalité précise ici clairement que les autorités communales ne sont nullement compétentes en matière de garde d’animaux et d’éventuels conflits à ce sujet. Les normes à respecter sont cantonales et/ou fédérales, la surveillance de leur respect revenant aux organes des mêmes niveaux.
En cas de problème avec le voisinage, concernant des animaux ou des pratiques liées à leur garde, la population est instamment priée de privilégier le dialogue. Si celui-ci ne devait pas suffire à apaiser la situation et à rétablir des liens de bon voisinage, il faut s’adresser, pour une plainte ou pour un constat, à la police cantonale bernoise. Attention : on n’appellera pas le 117, mais on s’adressera au poste de police de Saint-Imier (place du 16-mars 4, 031 638 88 40). | cm




Les commentaires sont fermés