Avis officiel du 09.07.2021

Avis officiel du 09.07.2021

Dons

Le Conseil municipal a accordé la semaine dernière deux dons de cent francs chacun. Le premier est destiné à Pro Junior Arc Jurassien (anciennement Pro Juventute), le second à la Ludothèque régionale de Saint-Imier. | cm

Des serrures modernes

Le Conseil municipal a attribué à l’entreprise spécialisée Hasler & Co, à Delémont, la pose des serrures électroniques avec badge sur le Centre communal. La dépense, de quelque 30 000 francs au total, est inscrite au budget 2021.
Identiques à celles du collège, ces serrures se contrôlent à distance et permettent une gestion en temps réel de toute les entrées. | cm

Déchets carnés : c’est officiel

Le Conseil municipal a reçu, de la part de la Municipalité de Saint-Imier, la dédit portant sur le Centre des déchets carnés, effective au 31 décembre prochain.
Cette fermeture avait été annoncée, il ne s’agit que d’une confirmation officielle. D’ailleurs, un groupe de travail intercommunal planche sur la suite depuis un certain temps déjà, qui proposera une solution avant la fin de l’année. | cm

Merci !

Au nom de la population, les autorités municipales adressent leurs sincères remerciements au corps des sapeurs-pompiers Centre-Vallon, pour l’excellent et généreux travail abattu durant les récentes intempéries. La collectivité a bien de la chance de pouvoir compter sur des sapeurs aussi motivés que bien formés. | cm

Les aînés en balade

Après de longues hésitations liées évidemment à l’évolution de la crise sanitaire, le Conseil municipal a finalement décidé qu’une course sera offerte cette année aux aînés de la commune. Il l’a agendée au jeudi 26 août prochain et en a confié l’organisation à Théo Brand.
De plus amples informations et une invitation personnelle seront adressées tout prochainement aux habitantes et aux habitants qui ont déjà fêté leur septantième anniversaire.
D’ores et déjà, la Municipalité précise que les seules mesures appliquées durant cette journée de sortie seront celles qu’imposera le cariste dans son véhicule et celles que dictera l’Office fédéral de la santé publique. | cm

Approbation du projet éolien du Jeanbrenin

Le Conseil municipal s’est prononcé favorablement à une modification minime de plan de quartier, valant permis de construire pour le projet de parc éolien du Jeanbrenin.
Les machines seront érigées sur les territoire de Corgémont et de Cortébert ; notre commune est touchée par les chemins conduisant sur le lieu de la construction. Une portion de chemin devra effectivement être renforcée temporairement, pour permettre le passage des camions transportant le matériel. Elle sera remise dans son état actuelle dès la construction terminée.
L’approbation de cette modification appartient à la compétence de l’Exécutif.
De même, c’est aux autorités locales qu’il revenait de se prononcer sur l’opposition de Paysage Libre, laquelle concerne les trois communes impliquées. Ces autorités ont accepté de lever ladite opposition, qui est désormais en mains de l’Oacot (Office de l’aménagement des communes et de l’organisation du territoire). | cm

Soutien au GR 2608

La commune est responsable, rappelons-le, de l’entretien des chemins pédestres officiels sillonnant son territoire. Pour ce poste figure au budget communal un montant annuel de deux mille francs, qui est destiné à financer le travail assumé désormais par le GR 2608, ce groupe de bénévoles actifs à Courtelary.
Cette année, pour marquer le lancement de ce tout nouveau mais déjà très actif groupement, le Conseil municipal a décidé de lui accorder un don de mille francs, à titre unique et pour acheter de l’équipement.
Les autorités remercient chaleureusement les membres du GR 2608 pour l’excellent travail qu’ils offrent à la collectivité. Elles précisent qu’outre l’entretien courant des sentiers balisés en jaune, pour lequel il est mandaté d’office, le GR peut mener des projets particuliers, toujours sur accord préalable de la Municipalité. | cm

Un projet participatif innovant lancé par CoViCou au collège

Le Conseil municipal s’engage à offrir une subvention de 35 000 francs pour un espace pédagogique et public
Dans le cadre d’un projet national d’encouragement à la vie culturelle dans les écoles, intitulé Agent.es culturel.les Suisse, le syndicat scolaire CoViCou a obtenu une place, parmi 17 établissements de formation de sept cantons. Ce projet s’étend sur une période de cinq ans et l’a vu notamment mener diverses activités créatrices, dont une exposition à Villeret et un film tourné durant l’année scolaire qui s’achève.

Un espace partagé
Sur les deux prochaines années scolaires (2021-2022 et 2022-2023), le corps enseignant a choisi de créer un espace extérieur dédié aussi bien à l’enseignement qu’à des rencontres et à des activités ouvertes à toute la population.
Le projet se voulant très participatif, les élèves y ont été intégrés dès le départ en tant que partenaires auxquels il est demandé de façonner, avec tous les autres acteurs concernés, l’école qu’ils vivent.
Dans le cas précis de cet espace extérieur -dont le corps enseignant précise qu’il a eu l’idée suite à l’initiative communale de créer une grande place de jeu et de rencontre au sud du collège -, enseignants et élèves ont donc dessiné de concert les contours pratiques, mais également les objectifs du projet. Il en ressort la volonté claire de créer un lieu dévolu à la fois à l’enseignement en plein air, qui est toujours davantage préconisé, et à d’autres activités, en dehors de l’horaire scolaire, par la population de tous âges.
Aménagé mais vert
Le site choisi, à savoir la parcelle sise au nord de l’école, entre les courts de tennis et la fosse de lancer du poids, a fait l’objet d’un projet détaillé auquel ont contribué généreusement diverses entreprises locales. Outre un genre d’amphithéâtre, il sera notamment installé sur cet espace des plantations fruitières en espalier, des arbustes à baies et petits fruits, des jardinières surélevées un ou des igloos de saule tressé, un chemin en pas japonais.
Les élèves contribueront, encadrés par des spécialistes, à de nombreux travaux d’aménagement.
Tous frais compris, le projet est devisé à un peu plous de 60 000 francs. Les subventions cantonales, qui seront versées à travers le projet d’encouragement culturel Agent.es culturel.les Suisse, sont estimées à 25 000 francs. Le syndicat fait appel à des sponsors et des donateurs, pour un montant qui n’est évidemment pas encore prévisible. A la Commune, il demandait donc un soutien de 35 000 francs, que l’Exécutif a décidé de lui accorder.
Une affaire à suivre, qui fera des alentours du collège un lieu décidément exceptionnel. | cm




Les commentaires sont fermés