Avis officiel du 01.10.2021

Avis officiel du 01.10.2021

Délégations

Philippe Cattin, conseiller municipal, représentera les autorités à la manifestation officielle marquant l’inauguration du réservoir intercommunal du Seaucc (Syndicat des eaux Courtelary-Cormoret), aujourd’hui vendredi 1er octobre.
Jenny Mérillat, conseillère municipale, prendra part aux festivités organisées par le Syndicat d’élevage bovin Courtelary et environs, demain samedi 2 octobre pour marquer son 75e anniversaire. | cm

Comptes OK

Le Conseil municipal a pris connaissance avec satisfaction du rapport de révision des comptes communaux 2020, lequel met en exergue la très bonne tenue des documents. Les autorités remercient le personnel communal pour son excellent travail. | cm

Un local pour les JSP

Un citoyen de Courtelary assume désormais la responsabilité du matériel des jeunes sapeurs-pompiers de l’arrondissement Jura bernois. Dans le cadre de cette fonction, il doit stocker un volume important de matériel et a conséquemment approché la Municipalité pour solliciter la mise à disposition d’un local ad hoc, dans l’ancien abri de protection civile aménagé sous le Centre communal.
Le Conseil municipal a approuvé l’utilisation de ce local par les jeunes sapeurs-pompiers, et ceci tant que la responsabilité de son matériel sera confiée à un citoyens de la commune. L’Exécutif local est parfaitement conscient que les JSP jouent un rôle important, dans l’optique de garnir les rangs des corps adultes. | cm

Une nouvelle porte accessible à tous

Le Conseil municipal a attribué les travaux de remplacement de la porte principale du bâtiment municipal, sise au Nord de l’immeuble. Préalablement, il avait décidé de rendre cette entrée accessible aux personnes à mobilité réduite, tout en l’équipant de manière à remplir parfaitement les normes de sécurité les plus pointues, pour les cas d’évacuation.
Les travaux en relation avec du bois ont été confiés à l’entreprise locale Pierre Bühler SA. Pour les parties plus techniques, mandat a été confié à la maison spécialisée Dormakaba Suisse.
La Municipalité espère que ces travaux, devisés à quelque 13 000 francs au total, seront achevés cette année encore. | cm

Un Point de rencontre d’urgence dans la commune ?

En réponse au sondage informel lancé par le Canton, le Conseil municipal a préavisé favorablement la candidature communale pour établir ici un Point de rencontre d’urgence (PRU).
C’est en prévision de catastrophes ou autre situations d’urgence majeure que Berne souhaite mettre au point ces PRU. Ceux-ci devront offrir à la population des canaux de communication fiables, et notamment des lignes de téléphone sécurisées, si la tempête ou l’inondation du siècle, par exemple, venait à couper électricité et/ou infrastructures de communication.
Ces PRU, qui seront probablement intercommunaux, seront gérés par des équipes à mettre en place, afin de ne pas surcharger encore les secouristes. Ils seront équipés de matériel divers.
Notre commune a donc manifesté son assentiment pour éventuellement abriter un de ces PRU. A suivre. | cm

Un terrain vendu, qui sera arborisé

La Municipalité a accepté de vendre une petite portion de terrain, entre la Fleur de Lys et Le Pacot, à un propriétaire privé domicilié là. Marylin et Corentin Zill ont donc acquis quelque 115 mètres carrés sis au Nord de leur immeuble. Ils ont pour projet de l’arboriser et de l’aménager de manière verte et conviviale, dans l’optique de l’appartement qu’ils entendent louer à travers l’organisation « Vacances au cœur du patrimoine », laquelle vient d’accepter leur candidature.
Le contrat de vente inscrit diverses servitudes, en particulier un droit de passage pour les piétons, qui continueront donc à pouvoir utiliser ce « raccourci », ainsi que pour tous les réseaux souterrains.
Les autorités sont très satisfaites que ce petit coin de terrain soit aménagé. Cette partie du vieux village a tout à y gagner.
On soulignera que la SDC (Société de développement Courtelary), dont les locaux sont contigus de ce terrain, a été consultée préalablement à la vente et n’a émis aucune objection. | cm

L’immunité collective augmente grâce à l’HJB

Lundi durant toute la journée, on pouvait se faire vacciner à Courtelary contre le Covid. 24 personnes seulement s’étaient enregistrées préalablement, mais l’équipe mobile relativisait ce petit nombre d’inscrits, sachant d’une part que les injections finalement administrées se sont montées à 46 ; une vingtaine de personnes se sont en effet présentées sans rendez-vous, ce qui était parfaitement admis rappelons-le.
D’autre part, en proposant une vaccination de proximité, possible à tour de rôle dans toutes les communes de la région, l’Hôpital du Jura bernois travaille activement depuis trois semaines à augmenter l’immunité collective du Jura bernois et du canton. Or ce but est bel et bien atteint.
En effet, depuis le 13 septembre dernier, date du lancement de cette campagne itinérante, de forts taux de participation ont souvent été atteints, en particulier les premiers jours. Visant les indécis, à savoir les personnes qui n’avaient pas saisi les précédentes occasions de vaccination, elle a atteint sa cible lorsque le certificat Covid a été rendu obligatoire à large échelle. Inquiets pour leurs activités de loisirs ou professionnelles exigeant un pass sanitaire, de nombreux habitants et habitantes ont immédiatement procédé à leur enregistrement pour une des premières étapes de l’équipe mobile, sans se préoccuper de devoir se déplacer.
Par ailleurs, on rappellera que le camion de vaccination était présent dans notre localité au début juin et au début juillet ; il avait remporté un succès considérable. | cm

Les combles du collège seront bientôt vidés

Lors de sa dernière séance, le Conseil municipal a mandaté l’entreprise locale Pierre Bühler SA, pour vider complètement les combles du collège. Ce faisant, il a engagé un montant plafonné à 28 000 francs.
Sécurité et avenir
C’est un récent contrôle de sécurité en cas d’incendies qui a décidé les autorités à lancer ce travail rapidement. Cette inspection a en effet révélé que la très grande quantité de matériaux divers, stockés dans ce local, constitue une charge thermique dangereuse en cas de feu.
Une affaire de sécurité motive donc ce débarras, par ailleurs d’autant plus justifié qu’une éventuelle rénovation de l’immeuble est actuellement en réflexion.
Impressionnant
Voici plus d’un siècle que des objets divers sont entassés dans cet immense espace, dont la surface correspond à celle du collège entier. Meubles, pupitres et chaises d’écoliers, décors de théâtre, costumes, ouvrages anciens, appareils informatiques ou autres, en majorité désuets, ainsi que des matériaux divers représentent un volume énorme.
L’entreprise mandatée devra non seulement sortir ces objets, mais également les trier et les évacuer, voire préalablement les démonter ou les scier pour pouvoir les descendre.
Auparavant, les personnes et institutions qui se sont intéressées à des éléments stockés dans ces combles auront été averties qu’elles doivent venir les chercher rapidement. | cm

La Résidence Hébron habitée, son tilleul et sa rue inaugurés

Tandis que l’inauguration officielle de l’institution est agendée au jeudi 28 octobre prochain, la Résidence Hébron vivait jeudi dernier un premier petit moment officiel, en compagnie des délégués de la Municipalité : l’inauguration, en toute simplicité, d’une rue et d’un fort bel arbre.
Une place publique
Sous un magnifique soleil automnal, le tilleul planté devant l’institution, voici une petite quinzaine de jours, était en effet le centre de l’attention. Cet arbre, offert à l’établissement médico-social par la Commune de Courtelary, a donné son nom à la toute nouvelle rue desservant le quartier, baptisée donc rue du Tilleul.
Le tilleul, d’une taille déjà impressionnante, a été mis en terre par l’entreprise Eric Steiner, de La Heutte. Il s’élève au centre d’une place verte, agrémentée de bancs et ouverte aux promeneurs.
Un endroit privilégié pour se reposer dans un cadre chaleureux et calme.
La Résidence Hébron, auparavant établie à Mont-Soleil, a pris domicile dans son nouveau bâtiment voici un peu plus d’une semaine. Le 21 septembre très exactement, les résidents ont emménagé dans l’immeuble dessiné par Baptiste Langel, architecte du bureau MBR.
Les trois unités que compte l’institution, de dix lits et avec salon et salle à manger chacune, sont pleinement occupées.
Confortable, lumineux, chaleureux
Anne-Catherine Cialente, directrice de la Résidence Hébron, et Laetitia Receveur, responsable des soins, ont adressé leurs remerciements à la Municipalité pour le don du tilleul. Non sans souligner avec plaisir, et de la reconnaissance envers le travail de l’architecte, que les résidents se sont très vite approprié leurs nouveaux murs, dont ils ont immédiatement apprécié le confort, la luminosité et la convivialité. | cm

Devant le tilleul de la nouvelle rue éponyme, de gauche à droite, Baptiste Langel du bureau MBR, la responsable des soins Laetitia receveur, la directrice Anne-Catherine Cialente, le maire Benjamin Rindlisbacher et le secrétaire municipal Vincent Fleury



Les commentaires sont fermés