Archives mensuellesmars 2022

SideBar

Chasse aux oeufs

Avis officiels du 25.03.2022

Pour la sécurité des locaux et des données

Le Conseil municipal a libéré un crédit de 23 980 francs, au maximum, pour divers projets informatiques visant à la sécurisation des biens et des données municipales.
Un volet consistera à adapter le réseau informatique pour qu’il permette de piloter à distance l’ouverture, la fermeture et l’accès du Centre communal, ainsi que des locaux du collège ; dans ce deuxième secteur, les serrures doivent encore être adaptées à ce nouveau système. On rappellera qu’à l’heure actuelle, le personnel technique doit se déplacer avec un ordinateur portable auprès de chaque serrure, afin de réaliser les réglages susmentionnés. Une fois les travaux achevés, ces opérations pourront se faire à distance et donc nettement plus rapidement.

Prudence !
Par ailleurs, les problèmes rencontrés récemment dans ce domaine par diverses collectivités publiques, ont conduit la Municipalité à mener à l’interne une analyse détaillée de la sécurité d’accès à son système informatique. Diverses mesures ont été appliquées immédiatement, pour renforcer cette sécurité ; parallèlement, un potentiel d’amélioration a été défini, dont la réalisation appartient aux travaux planifiés dans le cadre du crédit susmentionné.
De surcroît, le Conseil municipal a décidé que le matériel informatique de la Bibliothèque communale et scolaire sera lui aussi mis à jour.
Tous les travaux liés directement à l’informatique seront menés par notre partenaire dans ce domaine, la société Stevil Electronique.
Ce projet sera réalisé au plus vite ; les tâches liées à la gestion à distance des serrures seront exécutées dès que ce dernières auront toutes été installées sur le complexe du collège. | cm

La place de jeux sera éclairée

Dans le cadre de travaux en cours autour du collège, le Conseil municipal a décidé que la nouvelle place de jeux sera éclairée, au moyen d’une installation LED. Il souligne que cet éclairage sera clairement centré sur les installations de jeux et n’illuminera donc pas tout le quartier.
De surcroît, grâce à une minuterie précise, les moments de lumière artificielle seront limités ; ils colleront à l’horaire normal d’utilisation d’une telle place et seront précisément définis en fonction des besoins saisonniers. | cm

Avis officiels du 18.03.2022

Aide à l’Ukraine : planification cantonale

Les autorités communales ont réfléchi à leur éventuelle implication dans l’aide que la population peut apporter à celle de l’Ukraine en guerre. Finalement, constatant que l’Etat de Berne a mis sur pied une organisation précise, le Conseil municipal estime plus judicieux, en termes d’efficacité, de conseiller à chacun d’inscrire son offre d’aide sur le site du canton.
Notez que la Municipalité affiche le lien, pour atteindre cette organisation cantonale, sur la page d’accueil de son site internet (www.courtelary.ch). | cm

Bureau fermé

La Municipalité rappelle à la la population que le bureau de l’administration communale demeurera fermé le lundi 21 mars. La traditionnelle journée hors cadre des autorités, qui associe les membres du personnel administratif, se déroulera en effet à cette date.
Merci d’en prendre bonne note. | cm

Dons

Le Conseil municipal a décidé la semaine dernière d’accorder à Procap un don de 180 francs, ce montant permettant d’offrir un moment d’évasion à une personne en situation de handicap.
A l’association « Patenschaft Berggemeinden » (aide aux collectivités de montagne), l’Exécutif a accordé un soutien de 300 francs.
Enfin, les autorités ont octroyé la gratuité de la salle communale pour l’assemblée générale du Sel de la Suze, assemblée qui sera suivie d’une soirée ciné-débat ouverte à toute la population. | cm

Diverses délégations

Benjamin Rindlisbacher, maire, représentera la Commune à l’assemblée générale du CIDE, le commerce indépendant d’Erguël, le 21 mars prochain à Cormoret.
Le 24 mars, Karim Grassa participera à l’assemblée ordinaire des actionnaires de Vadec.
Le vendredi 25 mars, Benjamin Rindlisbacher prendra part à deux assemblées générales : celle du Fonds de bourse jurassien et biennois qui se déroulera sous le toit de l’entreprise locale VOH, puis celle de la banque Clientis CEC.
Le 2 mai, le maire représentera par ailleurs les autorités à une séance d’information et d’échange consacrée à l’avenir de l’Hôpital du Jura bernois, laquelle se déroulera à Sonceboz.
Enfin, Karim Grassa représentera la Municipalité au spectacle de danse du Cours Marie Ruchonnet, à Saint-Imier. | cm

Déchetterie intercommunale : Vadec penche pour Saint-Imier

On se souvient que Vadec (Réseau de valorisation des déchets Arc jurassien) avait lancé une étude comparative, concernant le projet de future déchetterie intercommunale du Haut-Vallon. Deux propositions concrètes avaient été présentées, émanant des communes de Sonvilier et Saint-Imier respectivement.
Tout récemment, les résultats de l’étude préalable ont été communiqués par Vadec, dont le comité a retenu le site de Saint-Imier.
Le Conseil municipal a pris acte de cette information, il a validé la décision du comité et a accepté de mandater Vadec pour réaliser un avant-projet de déchetterie intercommunale installée dans la cité imérienne.
On soulignera que les coûts de cet avant-projet seront assumés intégralement par Vadec. | cm

Alimentation en eau : cherche membre du Comité

Les autorités municipales ont pris acte avec regrets de la démission présentée par Olivier Delobel en tant que membre du Comité du Syndicat des eaux de Courtelary-Cormoret (SEAUCC), avec effet immédiat.
Au sein de l’organe exécutif du SEAUCC, qui compte cinq personnes, dont trois habitants de notre commune, Olivier Delobel est actuellement en charge du secteur « exploitation du réseau ». Son poste étant donc à repourvoir très rapidement, la Commune cherche une personne intéressée à une fonction en lien avec un volet vital de la collectivité, à savoir l’alimentation en eau potable.
Les citoyennes et citoyens de Courtelary sont chaleureusement invités à s’annoncer auprès de l’administration municipale (par téléphone au 032 944 16 01 ou par courriel à l’adresse admin@courtelary.ch), où ils obtiendront tous les renseignements souhaitables. Le délai est fixé au mardi 29 mars prochain.
On rappellera que le Conseil municipal propose les membres locaux du Comité, tandis que l’assemblée des délégués (où nos représentants, au nombre de trois sur cinq, sont Cyril Froidevaux, Roberto Previtali et François Wäcker) procède ensuite à leur nomination.

Merci !
Le Conseil municipal adresse ici ses chaleureux remerciements à Olivier Delobel pour l’excellent travail qu’il a accompli et accomplit encore au service de la collectivité. | cm

La sécurité des usagers garantie par des spécialistes

La sécurité des usagers de voies de communication communale lui incombant, la Municipalité a mandaté les spécialistes de l’entreprise Abat.Tech, de Reconvilier, pour éliminer la roche qui menaçait de s’effondrer sur le chemin conduisant à la Blanche, dans la forêt de l’envers. Quatre gros blocs de calcaire instables ont été minés le mardi 8 mars dernier. On voit sur nos photos une vue de la roche réalisée avant les travaux et une autre croquée après minage. | cm

Avant
Après

Elections cantonales : plus la participation sera élevée, mieux la région sera représentée !

Avec Jb.B, la Municipalité lance un appel pressant aux ayants droit : utilisez votre droit de vote, notre région en a grand besoin !

Interpellées par le comité de Jura bernois.Bienne (l’organisation qui réunit les 40 communes du Jura bernois et de Bienne/Evilard, pour leur permettre d’aborder ensemble les thèmes d’importance supra communale comme la politique régionale, l’aménagement du territoire ou le tourisme), les autorités municipales relaient, en le soutenant pleinement, son appel à une forte participation des ayants droit, pour le scrutin cantonal du 27 mars prochain.
Par correspondance, c’est si facile !
Le Conseil municipal s’adresse donc ici à toutes et tous ses concitoyennes et concitoyens : vous avez reçu votre matériel de vote, consultez-le, choisissez vos candidates et candidats et glissez votre enveloppe -avec la carte de légitimation signée ! – dans la boîte aux lettres de la Commune.
Le vote par correspondance rend les choses nettement plus aisées, profitez-en pour faire entendre votre avis. En gardant à l’esprit que plus nombreux seront les votes exprimés dans nos contrées, plus forte sera la représentation politique du Jura bernois.
Rappel des modalités
Le dimanche 27 mars, nous allons renouveler nos autorités cantonales et régionales, à savoir le Conseil exécutif bernois (Gouvernement), le Grand Conseil bernois (Parlement) et le Conseil du Jura bernois, cet organe politique qui permet d’appliquer la Loi sur le statut particulier et offre donc à la population du Jura bernois les moyens de préserver son identité, de renforcer ses particularités linguistiques et culturelles et de participer activement à la politique cantonale.
Avec Jb.B, rappelons brièvement les modalités pratiques de ces élections :

  • Pour l’élection du Grand Conseil : douze sièges sont attribués au Jura bernois et le cumul des candidats est autorisé
  • Pour le renouvellement du Conseil du Jura bernois : nous avons 24 sièges à attribuer et le cumul est possible également
  • Au Conseil exécutif, nous devons renouveler sept sièges de conseillers d’Etat et le cumul est interdit

Courtelary vise la barre des 40 pour cent
Le projet de Jb.B s’appliquera complètement l’année prochaine, pour les élections fédérales. Pour le scrutin de cette fin de mois, il lance une première action, à laquelle souscrivent donc nos autorités locales.
Ainsi le Conseil municipal de Courtelary a-t-il fixé un objectif ambitieux : atteindre ce printemps dans la commune une participation de 40 pour cent, donc sensiblement supérieure à celle des élections cantonales de 2019, qui stagnait à 29,15 pour cent.
Un site qui dit tout
Pour consulter le taux intermédiaire de participation locale, quasi en temps réel, il vous suffit de vous rendre sur www.barometre-jbb.ch, puis d’y choisir le filtre souhaité (commune, région, ancien district…). L’administration municipale met régulièrement à jour le nombre des votants, en fonction des enveloppes relevées dans la boîte aux lettres communale. | cm

Easy Vote pour tous

Afin de stimuler la participation des plus jeunes sélecteurs, donc de ceux qui construiront le pays de demain, le programme Easy Vote offre une information totalement neutre, mais complète et facile d’accès. Le Conseil municipal a décidé d’intégrer notre commune au réseau de distribution des papillons ad hoc, lesquels sont donc envoyés par courrier, depuis le début de l’année, à tous les citoyens qui atteignent 18 ans en 2022.
Important : à l’adresse easyvote.ch, jeunes ou moins jeunes trouveront des informations claires quant aux objets en votation et à la manière de remplir son matériel, laquelle n’est pas vraiment évidente, dans le cas des élections… | cm

Avis officiels du 11.03.2022

Il n’est pas question de fermer la crèche !

Que les parents ou futurs parents se rassurent. Le Conseil municipal tient en effet à démentir fermement une rumeur qui enfle depuis quelque temps dans la localité : il n’est aucunement question de fermer la crèche Les Moussaillons.

Des pertes continuelles
Rappelons que la crèche Les Moussaillons, ouverte en été 2010, a fonctionné sur un mode privé jusqu’à la veille du dernier trimestre 2018. A cette époque, les deux co-directrices ont approché la Municipalité, en exprimant le vœu que cette dernière reprenne la gestion de l’institution.
Les autorités ont manifesté immédiatement un intérêt pour cette solution, qui garantissait la pérennité de la crèche ; en cas de refus de leur part, Les Moussaillons auraient mis la clé sous le paillasson. La direction privée n’avait effectivement ni prévu ni même cherché une autre solution de reprise.
Le Conseil municipal a donc estimé important, pour l’attrait de la Commune, qu’un tel service continue à être offert sur place aux familles.

Le Covid, mais pas uniquement
La crèche devenue communale enregistre des pertes financières, que la crise sanitaire explique partiellement, à travers le confinement de 2020, puis les nouvelles habitudes prises par certains parents pour confier leurs enfants durant leur temps de travail.
Cependant, le Covid ne saurait, à lui seul, justifier l’entier des déficits. En effet, les frais généraux sont aujourd’hui nettement trop élevés par rapport à la fréquentation.
En clair, la Commune loue, à la Grand-Rue 56 où a toujours été située cette structure, des locaux qui pourraient accueillir une soixantaine d’enfants, alors qu’ils ne sont actuellement que 24 à y être reçus.

Des contacts non concluants
On se souvient que le problème avait été expliqué notamment en assemblée municipale de juin dernier. L’Exécutif annonçait alors qu’il avait mandaté un bureau d’architecture, pour étudier les coûts d’un nouveau bâtiment à construire potentiellement sur la dernière parcelle constructible appartenant à la commune, parcelle sise au Pacot.
En parallèle, une demande est parvenue aux autorités, émise par un groupe de personnes privées souhaitant éventuellement reprendre la crèche à son compte. La Municipalité et l’association en question ont tenu quelques rencontres pour échanger sur le sujet.
Mais finalement, le transfert ne se fera pas, avec ces personnes ; diverses raisons ont effectivement conduit l’Exécutif à y renoncer.

A suivre
Il reste que le Conseil municipal n’a pas mis un terme à ses réflexions et cherche encore et toujours quelles mesures lui permettront d’équilibrer les comptes de fonctionnement de la crèche Les Moussaillons.
Si leur étude n’a pas encore abouti, raison pour laquelle ils n’en ont pas informé la population jusqu’ici, les élus peuvent en revanche l’affirmer très clairement : la fermeture de la crèche n’appartient pas du tout aux piste retenues !
Des questions à ce sujet ? Contactez le bureau municipal par téléphone au 032 944 16 01 ou par courriel à admin@courtelary.ch | cm

Cet endroit doit demeurer vide, pour une question de sécurité

Durant la récente semaine de vacances blanches, une entreprise de la place a procédé au débarras complet des combles du collège. Tous les objets et matériaux restants, après que la possibilité avait été donnée à chacun de venir chercher ce qui l’intéressait, ont donc été éliminés selon la filière à laquelle ils appartenaient. Désormais, ces vastes volumes sont vides (photo ci-dessus) et doivent le demeurer, à l’exception d’un local de stockage réservé spécifiquement au syndicat scolaire.
On rappellera que cette opération de nettoyage répondait à des impératifs de sécurité. En effet, dans le cadre des études relatives à la future rénovation du collège, un spécialiste de la sécurité incendie, mandaté par l’Assurance immobilière Berne, avait chaudement recommandé à la Municipalité de vider les lieux. Le fouillis qu’ils abritaient (photo ci-dessous) était parfaitement incompatible avec les mesures de protection en cas d’incendie. | cm

Bureau fermé

La Municipalité informe la population que le bureau de l’administration communale demeurera fermé le lundi 21 mars prochain. La traditionnelle journée hors cadre des autorités, qui associe les membres du personnel administratif, se déroulera en effet à cette date.
Merci d’en prendre bonne note. | cm

Avis officiel du 04.03.2022

Dons pour la lutte

La Commune municipale et la Commune bourgeoise ont décidé de verser chacune 500 francs en tant que soutien à la 94e Fête de lutte du Jura bernois, qui se déroulera les 25 et 26 juin prochain à Mont-Crosin et qui coïncidera avec le 100e anniversaire de l’Association des lutteurs et gymnastes aux nationaux du Jura bernois. | cm

Délégation

Philippe Cattin et Karim Grassa ont participé vendredi dernier 25 février, en tant que représentants des autorités locales, à l’assemblée générale annuelle de la société de développement de Courtelary (SDC). | cm

27 mars : les bureaux de vote et de dépouillement

Le Conseil municipal a formé les bureaux de vote et de dépouillement qui officieront le 27 mars prochain à l’occasion des élections cantonales. Ils se présentent comme suit :
Le bureau de vote : présidente, Jenny Mérillat ; secrétaire, Loubna Arrad Kohli ; membres, Bernard Bühler, Pascal Bürki, Mandy Amez-Droz, Romane Albisetti, Marianne Amsler ; suppléants, Xavier Bühler, David Bosset, Amélie Babey, Maëlle Bader.
Le bureau de dépouillement : président, Vincent Fleury ; secrétaire, Nicole Fischer ; membres, Jean-Daniel Béguelin, Olivier Bühlmann, Vincent Delémont, Cédric Dubail, Jean-Pierre Etique, Laurence Berthoud, Tillia De Matteis, Fanny Jeanmaire, Laeticia Langel, Gloria Locatelli ; saisie à l’ordinateur : Fanny Jeanmaire, Tillia De Matteis, Marina Berger, Laetitia Langel, Jean-Daniel Béguelin, Jean-Pierre Etique.

Exprimez-vous !
Les autorités locales invitent chaleureusement les électrices et les électeurs de la commune à participer nombreux à ces élections. Votre avis compte !
Ce faisant, la Municipalité incite les ayants droit à utiliser tant que possible le vote par correspondance et rappelle que les enveloppes – contenant les bulletins dûment remplis et la carte de légitimation signée ! -, peuvent être glissés dans la boîte aux lettres de la commune jusqu’au samedi 26 mars à 18 h.
Le bureau de vote, le dimanche 27 mars, sera ouvert comme de coutume de 10 h à 12 h, au Centre communal. | cm

Soutien à la culture : les autorités d’accord avec la Direction cantonale

Dans le domaine de l’encouragement des activités culturelles, le Conseil municipal a répondu positivement aux questions adressées par la Direction cantonale de l’instruction publique et de la culture (INC), laquelle lui proposait quelques modifications de l’ordonnance ad hoc. Ces modifications seront introduites pour la période de fonctionnement 2024-2027.
Dans un premier temps, l’Exécutif local accepte que les neuf institutions biennoises déjà inscrites à la liste continuent à être soutenues conjointement par le syndicat de communes pour la culture BSJB (Bienne-Seeland-Jura bernois) et l’INC.
Par ailleurs, nos élus acceptent d’approuver le soutien qui sera apporté dès 2024 au nouveau Kartellculturel, né de la fusion entre le Kultur Kreuz Nidau, Groovesound et Le Singe.
Enfin, la Municipalité locale voit favorablement la continuation du soutien financier apporté aux douze institutions du Jura bernois qui figurent déjà sur la liste. Parmi elles, on mentionnera celles du Vallon de Saint-Imier, à savoir le Centre de culture et de loisirs (CCL), le Musée de Saint-Imier, ainsi que la Bibliothèque régionale sise également dans la cité imérienne.
A signaler que la nouvelle ordonnance prend en compte le changement d’appartenance cantonale de la ville de Moutier. Si ce changement intervient pendant la période contractuelle 2024-2027, les communes du Jura bernois et le CJB (Conseil du Jura bernois) seront déchargés du financement des trois institutions culturelles sises dans la cité prévôtoise. Mais jusque-là, le Musée du tour automatique, le Centre culturel de la Prévôté et la Bibliothèque régionale de Moutier sont maintenues sur la liste. | cm

Rappel à la prudence

Les autorités municipales et scolaires rappellent à tous les utilisateurs du collège et de ses infrastructures sportives, ainsi qu’à la population en général, que la plus grande prudence est de mise actuellement autour du vénérable immeuble. Le chantier, qui verra de grands et très attendus aménagements extérieurs, avance à satisfaction. Au sud du collège sont menés les travaux de génie civil qui constituent les premiers pas vers la création d’une magnifique place de jeu. A l’Est, soit à l’embranchement sur la rue de la Châtelaine (photo ci-dessus), l’installation des nouvelles cases de stationnement, pour les véhicules à moteur, est en très bonne voie on le constate. Merci à tous de veiller ce que les enfants, en particulier, ne s’approchent pas du chantier, des machines et du matériel. | cm