Archives mensuellesjanvier 2022

SideBar

Avis officiels du 28.01.2022

Tout est en ordre

Les autorités municipale sont pris connaissance récemment du rapport présenté par notre organe de contrôle, à savoir la fiduciaire Soresa, à la suite de la révision intermédiaire sans avis préalable, effectuée le 3 décembre 2021. Concordance, état des titres, tenue générale : tout a été trouvé parfaitement en ordre, dans le traitement des finances communales. | cm

Modifications mineures

Notre autorité de surveillance en matière de protection de données, qui est également la fiduciaire Soresa, a mené tout dernièrement une analyse détaillée des pratiques communales en la matière. Son rapport propose quelques modifications mineures de certains procédés, que la Municipalité a décidé d’appliquer immédiatement. | cm

Permis de construire : bientôt tout en ligne

La Municipalité rappelle à la population locale, et en particulier à tous les propriétaires immobiliers, que les demandes de permis de construire devront être déposées et traitées exclusivement en ligne, dès le 1er mars prochain. Il s’agit là d’une décision cantonale à laquelle nul ne pourra déroger. Intitulée eBau, cette nouvelle procédure vise la simplification et la rapidité.
Dans la pratique, les demandes présentées sur papier seront purement et simplement refusées dès cette date. Chaque requérant veillera à remplir sa demande en ligne ; la Municipalité ne pourra lui apporter aucune aide dans ce domaine.
Le lien vers eBau se trouve sur le site internet de la Commune, en suivant le onglets « Pratique », « Formulaires », puis « Permis de construire ». | cm
*www.be.ch/ebau

Un contrat reconduit avec Vadec

En ce début d’année, le Conseil municipal a décidé de reconduire, pour la période portant du 1er janvier 2023 au 31 décembre 2027, notre contrat impliquant une délégation de tâches à l’entreprise Vadec, l’acronyme du Réseau de valorisation des déchets Arc jurassien. Ce document porte sur tout ce qui touche au transport des déchets urbains, ménagers et encombrants combustibles confondus.
Le contrat établi avec l’entreprise Curty, pour ces transports de déchets urbains, arrive bientôt à échéance. Vadec va donc se charger de mener l’appel d’offres, les études, les comparaisons et le choix du prestataire pour les années à venir.
Cette délégation de tâches est d’autant plus justifiée que plusieurs autres Municipalités du Vallon, parmi les nombreux clients de Vadec dans l’Arc jurassien, ont choisi la même organisation, ce qui ne manque pas de créer des synergies profitables pour tous. | cm

Avis officiels du 21.01.2022

L’Exécutif local est au complet !

L’électorat n’aura pas à remplir de bulletin de vote communal, le 13 février prochain pour assurer la succession de Théo Brand, qui a démissionné de l’Exécutif en raison de son départ de la localité : au délai de dépôt des candidatures, lundi à midi, une seule liste était parvenue à l’administration municipale. Emanant d’un groupe informel intitulé « Avec Courtelary », elle portait le nom de Karim Grassa, un citoyen qui a donc été déclaré élu tacitement au Conseil municipal, pour la législature qui s’achèvera à fin 2024.

Des valeurs à défendre
Jeune quadragénaire, exerçant la profession de conseiller en assurances, marié et père de famille, Karim Grassa a décidé de s’engager en politique locale pour y promouvoir les valeurs de la région et donc de Courtelary. Patrimoine, savoir-faire, identité, appartiennent aux qualités de ce coin de pays, qu’il entend défendre avec cœur.
Le nouvel élu siègera pour la première fois le 8 février prochain, jour de son 41e anniversaire, et sera assermenté ce soir-là par le président des Assemblées, Jean-Marc Tonna. Dès cette date, il portera la responsabilité du dicastère réunissant les œuvres sociales, la santé, les questions liées aux aînés, la bibliothèque et la culture. Son suppléant sera Roberto Previtali et lui-même officiera comme suppléant de Jenny Mérillat.
La Municipalité souhaite une chaleureuse bienvenue à Karim Grassa, le remercie de son engagement au service de la collectivité et lui adresse des vœux de pleine satisfaction dans cette nouvelle fonction. | cm

La population locale augmente à nouveau gentiment

Avec très exactement 1408 habitantes et habitants au 31 décembre 2021, soit trois de plus qu’une année auparavant, la population de notre commune retrouve sa stabilité. On rappellera que la balance était clairement négative à fin 2020, la crise sanitaire pesant alors de tout son poids.

Deux cents de plus sur 13 ans
Un regard sur les statistiques antérieures révèle une belle croissance démographique sur la durée. Abritant 1204 âmes à fin 2008, Courtelary en a gagné deux bonnes centaines en 13 ans. Quelques chiffrres jalonnant cette évolution : 1239 personnes à fin 2009, 1270 à fin 2010, 1353 à fin 2014, 1391 à fin 2017, 1459 à fin 2019, puis 1405 à fin 2020 et donc 1408 aujourd’hui.
Parmi les personnes domiciliées dans notre commune, 1191 possèdent un passeport à croix blanche (donc deux sont en séjour ici) et 217 portent d’autres nationalités, dont 157 sont au bénéfice d’un permis C, 54 d’un permis B et 6 d’autres autorisations de séjour.
En termes de confessions, relevons que 564 personnes se disent protestantes, 332 catholiques romaines, 6 catholiques chrétiennes et 506 personnes d’autres religions ou sans religion.

Le masculin l’emporte
Si la balance est légèrement négative en termes d’état civil, avec 10 naissances et 14 décès enregistrés en 2021, celle des mouvements est en revanche clairement positive, avec 78 arrivées dans la localité, contre 71 départs.
Un élément relativement étonnant par rapport aux chiffres nationaux : les hommes sont clairement plus nombreux à Courtelary, soit 720 pour 688 femmes. Ce déséquilibre provient des jeunes générations, avec en particulier 111 garçons et 70 filles chez les 0 à 10 ans ; plus généralement, on remarque une différence notable chez les moins de 30 ans, où l’on recense 279 personnes de sexe masculin et 207 de sexe féminin.
La pyramide des âges révèle par ailleurs un ventre rebondi sur la tranche des 41 à 50 ans (213 personnes) et de manière un peu moindre sur celle des quinquagénaires (185), suivie de près par les tout jeunes habitants (181 enfants jusqu’à 10 ans rappelons-le).
Signalons encore que 10 habitantes et 10 habitants de notre commune ont déjà soufflé 91 bougies. | cm

Vaccination vendredi prochain au Centre communal

De 10 h à 18 h 30 sans interruption et sans rendez-vous
Dans le cadre de ses séances de vaccination de proximité, contre le Covid évidemment, l’équipe mobile de l’Hôpital du Jura bernois stationnera une nouvelle fois au cœur de notre localité, le vendredi 28 janvier prochain.

Vaccin ou booster
De 10 h à 18 h 30, sans interruption, chacun pourra se rendre sur place (moyennant le respect des mesures en vigueur, à savoir porter un masque en permanence et demeurer à distance des autres personnes), et y recevoir aussi bien la dose de « booster » qu’une première ou une deuxième injections de vaccin.
On rappellera que la troisième dose peut être administrée en principe dès quatre mois après la deuxième injection.

Inscription bienvenue
Les intéressés pourront rejoindre le Centre communal sans prendre préalablement rendez-vous. En revanche, il est fortement recommandé de s’inscrire préalablement sur la plateforme cantonale (www.be.vacme.ch ou 031 636 88 00), ce qui permet de limiter l’attente des futurs vaccinés et de simplifieur le travail administratif de l’équipe médicale.
Comme de coutume, toute personne intéressée par ce vaccin prendra soin de se munir de sa carte d’assurance maladie, ainsi que d’une pièce d’identité valable. Si vous possédez un numéro d’identification VacMe, veillez également à pouvoir le présenter.

Mélange sans danger
A Courtelary comme sur l’ensemble de cette campagne hivernale, l’équipe mobile de l’HJB ne proposer certainement que des vaccins de type Pfizer. Elle souligne à ce propos que toute personne ayant reçu deux doses de vaccin Moderna peut se faire injecter un booster de la marque Pfizer ; aucune contrindication n’est signalée à ce sujet. | cm

Décembre fut chaleureux, en avant pour 2022 !

Le Conseil municipal adresse ses meilleurs vœux à toute la population, pour une année 2022 dont chacun espère bien qu’elle marquera enfin une amélioration significative en termes de situation sanitaire. L’Exécutif a tenu sa première séance de l’année le 11 janvier dernier et la Municipalité rappelle que le guichet de l’administration est à nouveau ouvert selon son horaire habituel, que l’on trouve notamment sur le site internet de la commune.
Les autorités profitent de cette première édition de leurs avis officiels pour adresser leur gratitude sincère à toutes les personnes qui ont mis sur pied et participé au calendrier de l’Avent géant, édition 2021. Grâce à elles toutes, cette action commune a rendu le mois de décembre particulièrement chaleureux dans le village. Dans le respect des mesures sanitaires, cette action a offert de très beaux moments de partage, y compris le 2 janvier dernier avec une visite guidée particulièrement appréciée. | cm

Bureau de vote

Pour le scrutin cantonal et fédéral du 13 février prochain, le bureau de vote local a été formé ainsi : président, Hubert Droz ; secrétaire, Daniela Allemann ; membres, Romane Albisetti, Mandy Amez-Droz, Céline Abplanalp, Tobias Bühler, Bernard Bühler, Pascal Bürki, Christophe Bourquin ; suppléants : Marianne Amsler, Loubna Arrad Kohli, Aurélie Aubry, Xavier Bühler, Pierre Bühler, Antoine Bourget, David Bosset. | cm

Délégation

Les conseillers municipaux Philippe Cattin et Hubert Droz participeront le 3 mars prochain, à Lyss, à une réunion d’information donnée par Berne Rando et concernant aussi bien les chemins piétonniers que les pistes dédiées aux deux-roues et notamment BEBike (Groupement d’intérêt VTT du canton de Berne). | cm

Si votre consommation a augmenté alors même que vous veillez à l’économiser, il faut rapidement contrôler votre installation

Votre consommation a explosé ? Contrôlez votre installation !

Les administrations municipales de Courtelary et de Cormoret ont reçu en ce début d’année de nombreux appels et autres visites de propriétaires immobiliers, qui se plaignent généralement d’une hausse sensible de leur consommation d’eau.
La facture récemment adressée aux clients du Syndicat des eaux de Courtelary-Cormoret (SEAUCC), donc à tous les consommateurs d’eau des deux localités, a effectivement suscité moultes réactions courroucées ; certaines personnes affirment que quand bien même elles veillent à ne pas gaspiller le précieux liquide, leur consommation, prouvée par leur compteur, a pris l’ascenseur l’année dernière. D’autres se plaignent de problèmes techniques rencontrés au niveau de l’alimentation en eau à l’intérieur de leur propriété.

Le syndicat gère l’alimentation
A toutes ces personnes, les deux Communes rappellent que les Municipalités ne font que transmettre les factures ; tous les aspects techniques de l’alimentation en eau potable reviennent au nouveau SEAUCC. C’est donc à ce syndicat, et à lui seulement, que les remarques ou autres questions doivent être adressées dans ce domaine (tél. : 032 552 05 43).
Par ailleurs, on répétera que les propriétaires sont entièrement responsables de contrôler et remettre en état leurs installations d’alimentation.
Les deux Municipalités rappellent au demeurant qu’elles avaient averti à plusieurs reprises la population des deux communes, avant la mise en service du nouveau réservoir, qu’une augmentation de la pression nécessitait un contrôle des installations privées.
Tout en soulignant que l’eau consommée doit être payée et donc les factures 2021 honorées complètement, les autorités ajoutent qu’un coup d’œil régulier, sur son compteur d’eau, vaut amplement le détour. | cm