Archives mensuellesjuillet 2018

SideBar

Les échos du conseil du 19.06.2018 et du 03.07.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Pour les bourses

Le Conseil municipal a accordé, comme chaque année, un don de 300 francs au Fonds de bourses jurassiennes et biennoises.

Travaux attribués

L’Exécutif local a attribué à l’entreprise locale Wyssbrod SA les travaux de remplacement du canal d’évacuation des eaux de surface qui se situe sur la chaussée de la rue Fleur de Lys.

Soutien à l’EJE

Le Conseil municipal a décidé d’offrir la gratuité de l’utilisation du préau du collège, à l’Espace Jeunesse d’Erguël, qui entend y proposer des animations gratuites au bénéfice de la jeunesse régionale. Il s’agira de trois après-midis, les 29 août, 21 septembre et 10 octobre prochains, et cette activité sera annoncée par un papillon distribué dans les écoles.

Adhésion décidée

Le Conseil municipal a décidé unanimement l’adhésion à la nouvelle Association Jurabernois.Bienne. Il avait été convaincu du bien-fondé de cet organe en séance d’information donnée à Cortébert le 20 juin dernier.

Rétrocession renouvelée

Les BKW, respectivement l’Espace découverte Energie, annonce que la rétrocession de 20 000 francs par an, pour chaque commune fondatrice de l’EdE (donc 80 000 francs annuels au total), a été prolongée pour la période 2019-2022.   Ce montant est destiné à des projets spécifiques.

Déplorable !

Le Conseil municipal déplore les déprédations commises à Mont-Crosin sur deux éoliennes, ainsi que sur le kiosque. Cet acte de vandalisme, perpétré entre le 28 et le 30 juin derniers, a causé des dégâts considérables.

Une plainte contre inconnu a été déposée, la police s’est rendue sur place.

Bureau fermé

Rappelons que le bureau de l’administration municipale sera fermé du 30 juillet au 12 août prochains. La réouverture d’après-vacances est agendée au lundi 13 août à 8 h.

Nouveau placage

Le remplacement du placage inox, sur la voûte de la halle de gymnastique, côté sud, a été attribué à l’entreprise locale Vuilleumier SA. Cette partie de toit est actuellement bâchée.

Johnny Stauffer au micro

C’est au conseiller municipal Johnny Stauffer qu’il incombera de représenter officiellement les autorités municipales à la manifestation de la Fête nationale. Ce faisant, il prononcera le discours de circonstance.

Bonne nouvelle

Le Conseil municipal se réjouit d’apprendre que le déménagement du home Hébron, de Mont-Soleil à Courtelary, semble pouvoir se concrétiser. Les autorités, en particulier le conseiller Ronald Ermatinger, se sont investies avec enthousiasme dans ce dossier, pour mettre ls parties en relation et imaginer des solutions. Elles sont très satisfaites de voir que leur engagement porte ses fruits.

Conteneurs déplacés

Entreposés tout à côté de l’ancienne église catholique, les conteneurs de Bretin ont dû être déplacés en raison du chantier actuel. Le Conseil municipal vient d’obtenir l’accord de Swisscom, qu’il remercie, pour les stationner devant la maison qui lui appartient à la rue des Lilas toute proche.

Dès lors, jusqu’à fin 2019, les sacs consignés, pour le ramassage des ordures ménagères, ainsi que les déchets encombrants, pour les collectes ad hoc, pourront être déposés à cet endroit.

La commune en profite pour rappeler que les déchets encombrants doivent être déposés la veille du ramassage seulement, à des heures qui respectent la tranquillité du voisinage ; les objets non ramassés doivent être repris au plus vite.

Contrôles en vue

Suite aux nombreuses déprédations constatées autour du bâtiment qui abrite l’école enfantine, le Conseil municipal a décidé d’agir, qui réfléchit à une solution à long terme. Dans l’immédiat, il annonce que des contrôles nocturnes seront effectués dans ce secteur et que des mesures seront prises contre le personnes prises en flagrant délit de comportement inadapté.

Danger !

C’est autour du bâtiment en général, et en particulier sous le couvert de l’école enfantine, qu’ont été constatés ces derniers mois des situations inadmissibles. Ainsi des tessons de bouteilles jonchent-ils régulièrement les lieux, une odeur d’urine baigne fréquemment ce couvert et deux sachets de cannabis ont même été retrouvés sur place.

Sachant l’âge des enfants scolarisés là, les autorités ne peuvent tolérer un tel manque de respect et une réelle mise en danger des plus jeunes citoyens.

Les échos du conseil du 22.05.2018 et du 05.06.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Deux dons

Le Conseil municipal a accordé un don de cent francs à Procap, qui est en Suisse la plus grande association d’entraide de et pour les personnes avec handicap.

Il a offert cent francs également à la Fête fédérale de lutte féminine 2018, qui se déroulera le samedi 8 septembre 2018 à la Bergerie de Court.

L’avenir de l’EdE

Des pourparlers et des études sont en cours pour donner à l’Espace découverte Energie de nouveaux statuts, en lien avec sa transformation en association. Rappelons que ce centre touristique est porté par les communes de Courtelary, Cormoret, Villeret et Saint-Imier.

Le Conseil municipal a unanimement approuvé les documents qui lui ont été soumis en lien avec cette transformation.

Un nouveau véhicule plus économique

Le Conseil municipal a décidé l’acquisition d’un nouveau véhicule pour la voirie, un pick up de marque Nissan. Plus léger que le camion actuellement utilisé en permanence, cet engin permettra des économies en matière d’entretien et de consommation de carburant, donc également de moindres émanations polluantes. Il servira à tous les déplacements et tâches effectués par la voirie dans son travail courant, à l’exception des travaux lourds tels que déneigement et salage, qui continueront à être effectués avec le véhicule lourd.

Cet achat relève de la compétence du Conseil municipal, qui a choisi de le commander auprès du garage local Schwab Sàrl.

FOrum : OK

Le Conseil municipal a répondu favorablement au fOrum Culture, qui souhaitait continuer, pour la saison 2018-2019, à afficher des informations sur deux panneaux dans la localité.

Délégations

Benjamin Rindlisbacher, maire, ira saluer le 22 juin prochain les autorités d’Ittigen, qui effectueront leur journée hors cadre en participant à la construction d’un mur de pierres sèches sur le territoire communal.

Bertrand Barras représentera la commune à l’assemblée annuelle du FC Courtelary, le 28 juin prochain.

Johnny Stauffer a pour sa part pris part, hier jeudi, à l’assemblée du Sasc.

Course annuelle

Le Conseil municipal a vécu le 26 mai dernier sa course annuelle, qui l’a conduit dans la région et l’a vu notamment visiter la Centrale éolienne de Mont-Soleil. Les élus ont qualifié leur visite de très intéressante, qui leur a permis de découvrir toutes les formes d’énergies renouvelables.

On rappellera que par souci d’économie, cette course annuelle a été réduite à une seule journée, contre deux précédemment.

Un seul pont du village supporte 40 tonnes

Le chantier de déconstruction, puis de construction, en cours sur le site de l’ancienne église catholique, induit d’inévitables et très compréhensibles perturbations dans le quartier. Cependant, le trafic lourd sur les ponts, qui contrevient à toutes les prescriptions routières, n’est pas acceptable.

Le Conseil municipal va prendre des mesures, en ordonnant qu’une installation provisoire soit posée, aussi bien sur le pont du Moulin que sur celui des Lilas, afin de réduire leur largeur à 2 m 40.

Avisés, mais…

Les autorités rappellent que les tonnages suivants sont autorisés sur nos ponts : les Lilas 16 tonnes, le Moulin 8 tonnes, la Châtelaine 3.5 tonnes et Pont-de-Pierre 8 tonnes, leur structure ne permettant pas de supporter des poids plus élevés. Seul le pont de la Fleur de Lys est accessible aux véhicules de chantier dépassant 16 tonnes.

Avant que ne commencent les travaux sur l’ancienne église catholique, les services techniques locaux avaient averti de cette situation les responsables du chantier, lesquels ont rendu attentifs les chauffeurs. La Commune avait de surcroît avancé les panneaux d’interdiction, afin que les camions ne soient pas contraints à faire demi-tour. Et pourtant, lesdits engins empruntaient régulièrement les passages proscrits, mettant en danger les ponts et leurs usagers.

La réduction de largeur sera laissée en place jusqu’à la fin du chantier et les autorités remercient les riverains et usagers de leur compréhension. Des mesures définitives seront sans doute prises ensuite, car le Conseil municipal planche sur un projet général de mobilité à l’intérieur du village.