Les échos du conseil du 03.10.2017

Les échos du conseil du 03.10.2017

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Petits permis de construire

Deux petits permis de construire non publiés selon l’art 27 DPC ont été délivrés tout récemment. Le premier à Mme et M. Françoise et Pascal Furer, pour la pose d’un abri à vélos, sur parcelle no 1260, sise à La Tannerie 1d, zone HI. Le second à Mme et M. Lucienne et Paul Abplanalp  pour un ravalement de façade et la pose de nouveaux volets, sur parcelle no 1127, sise à Les Trois-Bornes 29, zone HI.

 

Soutiens accordés

A la Frac (Centre d’information et de consultation – Construire sa vie professionnelle) de Bienne, qui s’adresse à toutes les femmes de la région et compte des clientes de Courtelary, les autorités ont décidé de verser une subvention annuelle de 200 francs. Autre soutien, celui accordé au Club des patineurs de Saint-Imier, à travers un don de 100 francs.

Délégation

Le conseiller municipal Johnny Stauffer participera à l’assemblée générale du Sasc (Service d’action sociale Courtelary), le 26 octobre prochain.

Nouveau coffret

Les autorités ont libéré un crédit de près de 3200 francs, pour acquérir et installer un nouveau coffret de commandes relatif à l’écoulement des eaux usées, à la rue de la Scierie. Plusieurs réparations ont déjà dû être effectuées sur une installation actuelle dont les câbles sont régulièrement rongés par des rats, ce qui cause des problèmes techniques récurrents et relativement dangereux en matière de salubrité. Le nouveau coffret sera nettement mieux protégé, notamment contre les attaques de rongeurs.

Un centre à signaler

Le Conseil municipal a donné son accord de principe à la pose de  panneaux de signalisation, le long de la route cantonale, pour indiquer les différentes places de stationnement du nouveau centre Camille Bloch SA. L’autorisation officielle doit être délivrée par l’Office des ponts et chaussées.

VTT : un parcours amélioré

Jura & Trois Lacs projette une sensible amélioration de certains de ses parcours destinés aux vététistes. Dans ce cadre, désirant modifier le tracé de l’Itinéraire No 44 Chasseral-Weissenstein, pour le faire passer davantage sur les crêtes, elle a demandé aux autorités l’autorisation de diriger les deux-roues sur une portion de route appartenant à la commune. Autorisation qui lui a été accordée.  / cm

L’EdE devrait pouvoir s’élargir

Le Conseil municipal a donné son plein accord à la modification des statuts de l’Espace découverte Energie, afin que cette société simple puisse s’ouvrir à d’autres membres. Cette modification était demandée suite à l’intérêt manifesté dans un premier temps par la commune de Tramelan, dont nos autorités municipales ont accepté l’entrée. Dans un probable second temps, d’autres communes pourraient souhaiter une adhésion ; on pense par exemple à Cortébert ou Corgémont, où des projets éoliens sont en cours de planification.

Sont actuellement membres de l’EdE les communes de Courtelary, Cormoret, Villeret et Saint-Imier, BKW Energie SA ainsi que Jura bernois Tourisme notamment. / cm

 

Belle mise en valeur

Le Conseil municipal a décidé de doubler, pour l’an prochain, la subvention que la commune accorde à Jura bernois Tourisme, au titre de soutien au Salaire de la Suze. Rappelons que cette visite-spectacle de notre localité, créée par Mémoires d’Ici et portée par JbT, permet aux participants de découvrir et de comprendre l’histoire industrielle et artisanale non seulement de Courtelary, mais de toute sa région. En 2018, Le Salaire de la Suze vivra plusieurs nouveautés marquantes: sa version alémanique sera lancée en réponse à une forte demande, son scénario sera sensiblement féminisé, de nouveaux guides et comédiens seront formés, sa fréquence sera augmentée, avec 12 représentations au total de la saison.
Jugeant que cette offre touristique constitue une importante mise en valeur du village et du Vallon, les autorités ont donc décidé de lui accorder une subvention de 1000 francs, au lieu des 500 versés précédemment. / cm

 




Les commentaires sont fermés