Les échos du conseil du 18.04.2017

Les échos du conseil du 18.04.2017

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Délégations

Vadec, jeudi 27 avril à La Chaux-de-Fonds par Vincent Fleury.

Association des Œuvres d’utilité publique du district de Courtelary, mardi 2 mai à la Roseraie de Saint-Imier par Johnny Stauffer.

CMJB, séance d’information concernant la fusion des associations de communes, mercredi 3 mai à la salle communale de Tavannes, par MM Benjamin Rindlisbacher et Vincent Fleury.

Patenschaft Berggemeiden, vendredi 5 mai au Swissôtel de Zürich, par MM. Benjamin Rindlisbacher et Vincent Fleury.

Bureau de vote

Le bureau de vote pour le 21 mai 2017, sera composé de : Président : Ronald Ermatinger, Secrétaire : Mme Linda Rüegsegger, Membres : Mmes Séverine Saglini, Claude Anne Sauser, Melissa Sautaux, Anne Sautebin et MM. Cherry-Mo Jenni, Daniel Joder, Michaël Junod, Olivier Langel.

Séance d’information du 26 avril 2017

Les citoyennes et citoyens de Courtelary sont invités à une séance d’information qui se déroulera le 26 avril à 20h00 à la salle du centre communal. Le but de cette séance est d’informer la population sur la votation communale du 21 mai 2017 qui concerne la construction d’un réservoir d’eau potable en commun avec la municipalité de Cormoret et la création d’un service des eaux commun.

Règlement de police / Bruit / Détention de chiens / Chevaux

Il est interdit de faire du bruit entre 22.00 h. et 06.00 h.

Entre 12.00 h. et 13.00 h. on observera la pause de midi si bien que l’utilisation de tondeuses à gazon, de broyeurs ou tout autre engin bruyant susceptible d’incommoder le voisinage sont interdits durant la pause de midi.

Les chiens seront tenus en laisse. Leurs déjections ne doivent pas souiller les espaces publics. Les propriétaires prennent les mesures nécessaires à cet effet.

Les chiens ne doivent pas troubler la tranquillité publique par des aboiements continus. Si c’est le cas, les propriétaires de chiens doivent alors les prendre à l’intérieur de leur maison.

Un rappel utile relatif à la souillure et l’endommagement des routes cantonales et communales. L’article 67 de la Loi sur les routes à la teneur suivante : Quiconque souille outre mesure une route et ne la nettoie pas immédiatement supportera les coûts du nettoyage. (vf)




Les commentaires sont fermés