Archives de l'auteurcourtelary

A propos de l'auteur

courtelary

L’ULTRA-TRAIL DU JURA BERNOIS

UTJB

Une nouvelle manifestation régionale est mis en place sous la forme de la première édition du Trail du Jura bernois. Celle-ci se présente sous la forme d’une course nature qui emprunte majoritairement les sentiers pédestres.

Cette manifestation est appelée à se développer et à prendre de l’ampleur au fil des années prochaines et nous souhaitons de ce fait faire rayonner l’ensemble du Jura bernois grâce à cet événement.

Informations:
Flayer
Plan du parcours
Dossier de partenariat

 

Les échos du conseil du 28.08.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

 AVIS OFFICIEL

Petit permis non publié

Un petit permis de construire non publié a été délivré à Alicia Dos Santos Gomez et Leandro Almeida Da Costa, pour l’installation d’une barrière autour de la parcelle 1341, Scierie 3.

Délégation

Le conseiller municipal Bertrand Barras représentera l’Exécutif local à l’assemblée générale du Centre de culture et loisirs, le 26 septembre prochain à Saint-Imier.

Belle réussite

Même si les conditions météorologiques ne furent pas des plus favorables, la récente édition de Village en fête a débouché sur une parfaite réussite. Belle participation, excellente ambiance, aucun incident : la population a grandement apprécié cette manifestation. Le Conseil municipal remercie chaleureusement le comité d’organisation et toutes les personnes engagées dans cette fête sympathique.

Déprédations

Des dégâts ont été commis au collège par des inconnus, qui ont pénétré dans les locaux durant le week-end de Village en fête. Les dommages sont concentrés en particulier sur le plafond du corridor.

La Municipalité prendra les mesures qui s’imposent en de telles circonstances.

Fructueuse rencontre

Stéphanie Niederhauser, préfète du Jura bernois, accompagnée de ses deux suppléants, a rencontré le Conseil municipal in corpore, le 28 août dernier dans le cadre de sa tournée des communes. Des discussions intéressantes ont été menées à cette occasion, en abordant divers thèmes en lien avec la politique communale et des dossiers en cours.

L’Exécutif local a beaucoup apprécié ce moment d’échanges fructueux.

Des contrôles en vue le long de Bretin

Depuis que des feux lumineux ont été installés le long de la route cantonale, en raison du chantier ouvert à Cormoret, des abus fréquents ont été constatés le long du chemin de Bretin. Pour gagner éventuellement quelques secondes, des conducteurs choisissent d’emprunter cette voie interdite à la circulation, exception faite des ayant-droits. Un camion de béton a même été observé le long de cette rue…

Le chemin de Bretin est destiné prioritairement aux piétons, en particulier les très jeunes écoliers qui rallient l’école de Cormoret, mais également tous les promeneurs et cyclistes. Le trafic automobile y est source de danger conséquent pour ces enfants.

Les autorités ont ordonné des mesures de contrôles pendant toute la durée du chantier routier, avis aux contrevenants.  Elles étudient par ailleurs toutes les possibilités de limiter efficacement les véhicules sur cette voie.

Signalons que le chemin Les Pagrès ne peut pas davantage être utilisé pour éviter la zone de chantier.

Réflexion sur la foire

Une réflexion a été lancée par la Municipalité concernant la Foire de printemps, organisée traditionnellement le 1er mardi d’avril et qui n’avait attiré cette année que de très rares forains. Menée par le conseiller municipal Johnny Stauffer et l’administration communale, cette réflexion doit lister les possibilités de redynamiser la manifestation. On y étudiera notamment l’éventualité de la déplacer dans le temps, de lui trouver un nouveau cadre géographique, voire de la lier à une autre manifestation locale.

Vous avez une idée pour redonner de l’intérêt à cette foire de printemps ? Elle sera très bienvenue et incluse dans l’étude en cours ! N’hésitez donc pas, transmettez toutes vos suggestions à l’administration municipale.

Les aînés de la commune dans le berceau de la Suisse

La course annuelle des aînés s’est déroulée le jeudi 30 août dernier, sous un ciel gris mais dans une ambiance gaie et chaleureuse.

Cette sortie 2018 a emmené ses invités à travers plusieurs cantons et notamment au cœur historique de la Suisse, le Lac des 4 cantons et le canton d’Uri. Après un café-croissant servi dans un des hauts lieux de bataille, à Sempach, le car continuait le long du lac pour arriver jusqu’au restaurant à Seelisberg, où la joyeuse cohorte partageait un bon repas et un moment de détente.

Histoire de favoriser la digestion, le groupe s’est déplacé à pied jusqu’au funiculaire de Treib-Seelisberg, pour profiter de la descente agrémentée d’une très jolie vue sur le lac. Après une arrivée tout en douceur à Treib, il ne restait plus qu’à embarquer pour profiter d’une belle croisière sur le lac. Du bateau, on pouvait admirer des lieux magnifiques et chargés d’Histoire, avant de rallier Flüelen et d’y retrouver le car.

Une petite photo de groupe pour marquer le coup et tout le monde remontait dans le véhicule pour le retour. Afin de rendre le voyage plus doux, les traditionnels Ragusa et Torino étaient distribués, comme pour nous rappeler d’où nous étions partis.

Même si les conditions météorologiques n’étaient guère favorables, la bonne humeur du groupe a permis à tout un chacun de passer une excellente journée.

On se réjouit déjà de la prochaine édition.

Les échos du conseil du 14.08.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

C’est reparti !

Le Conseil municipal a tenu la semaine passée sa première séance d’après les vacances estivales. L’Exécutif fonctionne désormais à nouveau en plein et au complet.

Bétail de qualité

La Fédération d’élevage bovin du Jura bernois avait adressé une demande de don au Conseil municipal, qui a répondu par un montant de cent francs, destiné à soutenir le 40e Marché-Concours régional, lequel se déroulera au manège d’Orange (Tavannes), le 12 octobre prochain. Ce rendez-vous des éleveurs du Jura bernois promeut un bétail de qualité.

Nouveau délégué

Vincent Fleury assume désormais la fonction de délégué à l’assemblée du Syndicat scolaire Cormoret-Villeret-Courtelary, où il a succédé à Daniel Laubscher, démissionnaire.

Bureau de vote

Pour le scrutin fédéral du 23 septembre prochain, le bureau de vote local sera constitué de : Cyril Froidevaux, président ; Diana Simon, secrétaire ; Orphée Stoller, Gwenaëlle Schwab, Alain Gacond, Thomas Graf et Raphaël Grundbacher, membres ; les suppléants sont Nathalie Sunier, Muriel Tellenbach, Mélanie Tharin, Lionel Gafner, Pascal Furer et Cédric Frère de Subreville.

Délégation

Bertrand Barras représentera la commune à l’assemblée des délégués du Syndicat de communes pour la culture Bienne-Seeland-Jura bernois, le 13 septembre prochain dans la Ville de l’avenir.

Bienvenue !

Le mardi 28 septembre prochain, les autorités locales recevront la visite de Stéphanie Niederhauser, préfète du Jura bernois, dans le cadre de sa tournée des communes. Elles lui souhaitent d’ores et déjà la bienvenue et se réjouissent des échanges qui pourront être menés à cette occasion avec elle et ses suppléants.

A VTT dans la commune

Les porteurs du Plan directeur VTT du Jura bernois ont demandé à l’Exécutif local l’autorisation de signaler un nouveau parcours sur le territoire communal, dans le cadre des itinéraires menant à Chasseral, à Saint-Imier, à Mont-Crosin et de Bienne à La Chaux-de-Fonds. Cette autorisation leur a été accordée. Ce nouveau parcours doit notamment permettre de mieux séparer le trafic des piétons et des vététistes.

Pour l’eau en haut

Le Syndicat d’alimentation en eau potable des fermes de Chasseral, dont le siège administratif se trouve à Saint-Imier, projette le renouvellement de certains tronçons de conduites. Une partie des canalisations concernées devront être remises en état, d’autres remplacées. Ce chantier important est planifié sur la période 2019-2025.

Consulté par ledit syndicat, le Conseil municipal a donné son aval aux travaux qui seront menés sur le territoire communal. Il s’agira concrètement d’un tronçon de conduites sises entre la métairie du Prince et la Blanche.

Soutien à une nouvelle mise en valeur de l’histoire locale

Le Conseil municipal a décidé de soutenir, par un don unique de 5000 francs  – assorti de deux conditions sine qua non : premièrement que le projet voie le jour tel que présenté, deuxièmement que l’assemblée municipale de fin d’année approuve le budget communal 2019 -, le démarrage d’un projet remarquable de mise en valeur de l’histoire régionale et du savoir-faire horloger. Dans un registre comparable au Salaire de la Suze initié par Mémoires d’Ici et Jura bernois Tourisme, le Parc régional Chasseral proposera dès le printemps 2020 des spectacles interactifs centrés sur l’ancienne usine Langel.

Des artistes pour détonateurs

La genèse du projet est à rechercher dans les travaux menés l’an dernier par des étudiants de la Haute école des arts de Berne, la HKB, qui ont visité l’usine d’étampes désaffectée mais conservée en l’état, et qui en ont fait une performance à Espace Noir. Performance qui a enthousiasmé notamment Liliane Wernli-Langel, fille du dernier directeur de l’entreprise, et l’équipe du Parc Chasseral.

La mise en valeur du patrimoine matériel, par des démarches artistiques innovantes, appartient aux missions du Parc. Lequel s’est assuré la collaboration de trois jeunes auteurs et d’un écrivain confirmé, Alice Bottarelli, Lara Schaefer, Marco de las Heras et Michael Stauffer, ainsi que le partenariat de Jura bernois Tourisme.

Un très vaste public cible

Les auteurs ont écrit trois spectacles d’environ une heure chacun : le premier relate les aventures de Lily Langel découvrant la magie de l’usine paternelle ; le second raconte l’intervention des employés pour sauver l’usine avant le naufrage; le dernier représente un saut vers le futur.

Tous s’adressent à un public très large, adultes, enfants, familles, classes d’école, par groupes d’une vingtaine de personnes.

Les spectacles sont écrits et présentés en français ou en allemand, selon le public.

Des spect’acteurs

Mariant fiction et réalité, ces trois spectacles peuvent être vécus séparément ou non, sans le moindre doublon. Les concepteurs soulignent qu’ils ont privilégié l’humour et non la nostalgie, afin de redonner vraiment vie à ce bijou industriel. « Celui qui participe à l’un des trois spectacles n’en ressortira pas seulement plus informé historiquement, mais il aura vécu l’expérience de l’histoire », ajoutent-ils en précisant que les visiteurs seront aussi spect’acteurs, qui coconstruiront le spectacle avec les interprètes.

Les curiosités du lieu, sa magie, son impact historique feront le reste, pour un projet qui a séduit les autorités musicales.

Un budget bientôt couvert

Devisé à 180 000 francs au total, le projet a d’ores et déjà obtenu la garantie d’un soutien de l’Office fédéral de l’environnement (Ofev), à hauteur de 75 000 francs. S’y ajoutent 15 000 francs au titre du financement propre (JbT, Parc Chasseral).

Les 5000 francs demandés à la commune de Courtelary sont donc acquis aussi, les montants suivants étant en attente : 30 000 francs demandés à l’Office cantonal de la culture, un même montant à l’Office fédéral de la culture, 20 000 francs à la Fondation Jan Michalski et 5000 de sponsoring divers.

Les échos du conseil du 19.06.2018 et du 03.07.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Pour les bourses

Le Conseil municipal a accordé, comme chaque année, un don de 300 francs au Fonds de bourses jurassiennes et biennoises.

Travaux attribués

L’Exécutif local a attribué à l’entreprise locale Wyssbrod SA les travaux de remplacement du canal d’évacuation des eaux de surface qui se situe sur la chaussée de la rue Fleur de Lys.

Soutien à l’EJE

Le Conseil municipal a décidé d’offrir la gratuité de l’utilisation du préau du collège, à l’Espace Jeunesse d’Erguël, qui entend y proposer des animations gratuites au bénéfice de la jeunesse régionale. Il s’agira de trois après-midis, les 29 août, 21 septembre et 10 octobre prochains, et cette activité sera annoncée par un papillon distribué dans les écoles.

Adhésion décidée

Le Conseil municipal a décidé unanimement l’adhésion à la nouvelle Association Jurabernois.Bienne. Il avait été convaincu du bien-fondé de cet organe en séance d’information donnée à Cortébert le 20 juin dernier.

Rétrocession renouvelée

Les BKW, respectivement l’Espace découverte Energie, annonce que la rétrocession de 20 000 francs par an, pour chaque commune fondatrice de l’EdE (donc 80 000 francs annuels au total), a été prolongée pour la période 2019-2022.   Ce montant est destiné à des projets spécifiques.

Déplorable !

Le Conseil municipal déplore les déprédations commises à Mont-Crosin sur deux éoliennes, ainsi que sur le kiosque. Cet acte de vandalisme, perpétré entre le 28 et le 30 juin derniers, a causé des dégâts considérables.

Une plainte contre inconnu a été déposée, la police s’est rendue sur place.

Bureau fermé

Rappelons que le bureau de l’administration municipale sera fermé du 30 juillet au 12 août prochains. La réouverture d’après-vacances est agendée au lundi 13 août à 8 h.

Nouveau placage

Le remplacement du placage inox, sur la voûte de la halle de gymnastique, côté sud, a été attribué à l’entreprise locale Vuilleumier SA. Cette partie de toit est actuellement bâchée.

Johnny Stauffer au micro

C’est au conseiller municipal Johnny Stauffer qu’il incombera de représenter officiellement les autorités municipales à la manifestation de la Fête nationale. Ce faisant, il prononcera le discours de circonstance.

Bonne nouvelle

Le Conseil municipal se réjouit d’apprendre que le déménagement du home Hébron, de Mont-Soleil à Courtelary, semble pouvoir se concrétiser. Les autorités, en particulier le conseiller Ronald Ermatinger, se sont investies avec enthousiasme dans ce dossier, pour mettre ls parties en relation et imaginer des solutions. Elles sont très satisfaites de voir que leur engagement porte ses fruits.

Conteneurs déplacés

Entreposés tout à côté de l’ancienne église catholique, les conteneurs de Bretin ont dû être déplacés en raison du chantier actuel. Le Conseil municipal vient d’obtenir l’accord de Swisscom, qu’il remercie, pour les stationner devant la maison qui lui appartient à la rue des Lilas toute proche.

Dès lors, jusqu’à fin 2019, les sacs consignés, pour le ramassage des ordures ménagères, ainsi que les déchets encombrants, pour les collectes ad hoc, pourront être déposés à cet endroit.

La commune en profite pour rappeler que les déchets encombrants doivent être déposés la veille du ramassage seulement, à des heures qui respectent la tranquillité du voisinage ; les objets non ramassés doivent être repris au plus vite.

Contrôles en vue

Suite aux nombreuses déprédations constatées autour du bâtiment qui abrite l’école enfantine, le Conseil municipal a décidé d’agir, qui réfléchit à une solution à long terme. Dans l’immédiat, il annonce que des contrôles nocturnes seront effectués dans ce secteur et que des mesures seront prises contre le personnes prises en flagrant délit de comportement inadapté.

Danger !

C’est autour du bâtiment en général, et en particulier sous le couvert de l’école enfantine, qu’ont été constatés ces derniers mois des situations inadmissibles. Ainsi des tessons de bouteilles jonchent-ils régulièrement les lieux, une odeur d’urine baigne fréquemment ce couvert et deux sachets de cannabis ont même été retrouvés sur place.

Sachant l’âge des enfants scolarisés là, les autorités ne peuvent tolérer un tel manque de respect et une réelle mise en danger des plus jeunes citoyens.

Les échos du conseil du 22.05.2018 et du 05.06.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Deux dons

Le Conseil municipal a accordé un don de cent francs à Procap, qui est en Suisse la plus grande association d’entraide de et pour les personnes avec handicap.

Il a offert cent francs également à la Fête fédérale de lutte féminine 2018, qui se déroulera le samedi 8 septembre 2018 à la Bergerie de Court.

L’avenir de l’EdE

Des pourparlers et des études sont en cours pour donner à l’Espace découverte Energie de nouveaux statuts, en lien avec sa transformation en association. Rappelons que ce centre touristique est porté par les communes de Courtelary, Cormoret, Villeret et Saint-Imier.

Le Conseil municipal a unanimement approuvé les documents qui lui ont été soumis en lien avec cette transformation.

Un nouveau véhicule plus économique

Le Conseil municipal a décidé l’acquisition d’un nouveau véhicule pour la voirie, un pick up de marque Nissan. Plus léger que le camion actuellement utilisé en permanence, cet engin permettra des économies en matière d’entretien et de consommation de carburant, donc également de moindres émanations polluantes. Il servira à tous les déplacements et tâches effectués par la voirie dans son travail courant, à l’exception des travaux lourds tels que déneigement et salage, qui continueront à être effectués avec le véhicule lourd.

Cet achat relève de la compétence du Conseil municipal, qui a choisi de le commander auprès du garage local Schwab Sàrl.

FOrum : OK

Le Conseil municipal a répondu favorablement au fOrum Culture, qui souhaitait continuer, pour la saison 2018-2019, à afficher des informations sur deux panneaux dans la localité.

Délégations

Benjamin Rindlisbacher, maire, ira saluer le 22 juin prochain les autorités d’Ittigen, qui effectueront leur journée hors cadre en participant à la construction d’un mur de pierres sèches sur le territoire communal.

Bertrand Barras représentera la commune à l’assemblée annuelle du FC Courtelary, le 28 juin prochain.

Johnny Stauffer a pour sa part pris part, hier jeudi, à l’assemblée du Sasc.

Course annuelle

Le Conseil municipal a vécu le 26 mai dernier sa course annuelle, qui l’a conduit dans la région et l’a vu notamment visiter la Centrale éolienne de Mont-Soleil. Les élus ont qualifié leur visite de très intéressante, qui leur a permis de découvrir toutes les formes d’énergies renouvelables.

On rappellera que par souci d’économie, cette course annuelle a été réduite à une seule journée, contre deux précédemment.

Un seul pont du village supporte 40 tonnes

Le chantier de déconstruction, puis de construction, en cours sur le site de l’ancienne église catholique, induit d’inévitables et très compréhensibles perturbations dans le quartier. Cependant, le trafic lourd sur les ponts, qui contrevient à toutes les prescriptions routières, n’est pas acceptable.

Le Conseil municipal va prendre des mesures, en ordonnant qu’une installation provisoire soit posée, aussi bien sur le pont du Moulin que sur celui des Lilas, afin de réduire leur largeur à 2 m 40.

Avisés, mais…

Les autorités rappellent que les tonnages suivants sont autorisés sur nos ponts : les Lilas 16 tonnes, le Moulin 8 tonnes, la Châtelaine 3.5 tonnes et Pont-de-Pierre 8 tonnes, leur structure ne permettant pas de supporter des poids plus élevés. Seul le pont de la Fleur de Lys est accessible aux véhicules de chantier dépassant 16 tonnes.

Avant que ne commencent les travaux sur l’ancienne église catholique, les services techniques locaux avaient averti de cette situation les responsables du chantier, lesquels ont rendu attentifs les chauffeurs. La Commune avait de surcroît avancé les panneaux d’interdiction, afin que les camions ne soient pas contraints à faire demi-tour. Et pourtant, lesdits engins empruntaient régulièrement les passages proscrits, mettant en danger les ponts et leurs usagers.

La réduction de largeur sera laissée en place jusqu’à la fin du chantier et les autorités remercient les riverains et usagers de leur compréhension. Des mesures définitives seront sans doute prises ensuite, car le Conseil municipal planche sur un projet général de mobilité à l’intérieur du village.

Les échos du conseil du 24.04.2018 et du 08.05.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Deux dons

Le Conseil municipal a décidé d’octroyer un montant de 100 francs à la Société jurassienne d’Emulation, pour soutenir ses publications, ainsi qu’une somme de 200 francs à la Chambre d’économie publique du Jura bernois (CEP), au titre de participation à l’apéritif qui sera servi à l’occasion de l’assemblée générale que cette institution tiendra le 15 mai dans la localité, Chez Camille Bloch.

Fenêtre

Le Conseil municipal a attribué à l’entreprise imérienne Niklès Toitures SA, le remplacement de la fenêtre de toit de l’école enfantine. Ces travaux sont devisés à 5200 francs, toutes taxes comprises.

Délégations

Les autorités étaient représentées par Johnny Stauffer, lundi à l’assemblée de Courtelary en fête, et par le maire Benjamin Rindlisbacher hier jeudi à Court, où se tenait l’assemblée générale du Tir cantonal bernois, qui a visé ses comptes et s’est dissout notamment.

Le 24 mai prochain à Tramelan, Doris Bordichini participera à l’assemblée des délégués du syndicat de communes du Centre régional de compétences PC.

Prudence aux abords du chantier de l’église !

Les travaux de déconstruction de l’église catholique ont débuté ce lundi. Le Conseil municipal se réjouit du projet immobilier qui verra ensuite le jour sur ce site. Mais auparavant, il en appelle à la plus grande prudence de tous, en raison de ces travaux. Ainsi invite-t-il en particulier les parents à veiller à ce que leurs enfants évitent de passer près de cet important chantier. Lorsque les plus grosses machines interviendront, la rue sera d’ailleurs fermée ; dès que les horaires de fermeture seront précisés, qui dépendent étroitement de l’avancement des travaux, l’école en sera avertie, qui relaiera l’information auprès de familles. Ceci afin que les écoliers utilisent un autre chemin pour se rendre en classe, respectivement à leur domicile.

Les riverains sont par avance remerciées de la compréhension et de la patience dont ils feront preuve face aux nuisances inévitables engendrées par ce chantier, sur leur tranquillité comme sur le trafic. Les passants sont eux aussi remerciés pour le respect des consignes mises en place par la direction du chantier.

L’assemblée est fixée

L’assemblée municipale dite des comptes a été fixée au lundi 18 juin prochain, à 20h au Centre communal. A son ordre du jour figure notamment deux thèmes importants, à savoir les comptes municipaux 2017 (voir ci-contre) et l’avenir de la crèche Les Moussaillons.

Rappelons que les autorités n’enverront plus de tous ménage aux ayants droit. Par contre, toutes les informations souhaitables figureront sur le site de la commune, dès la fin mai au plus tard. De surcroît, des exemplaires papiers des explications seront disponibles, pour les personnes qui les souhaitent, auprès de l’administration municipale.

Bonne surprise financière

Le Conseil municipal a accepté la semaine dernière les comptes municipaux 2017, qui seront présentés et soumis à l’assemblée municipale du 18 juin prochain.

Ces comptes bouclent avec un résultat positif de 12 758 francs, alors que le budget prévoyait un excédent de charges de 222 420 francs. Le total des charges s’élève à 7,057 millions de francs, celui des revenus à 7,070 millions. Par rapport au budget, une augmentation des charges nettes de 66 233 francs, au chapitre des transports et télécommunications, a largement été compensée par des diminutions de charges nettes : 10 928 francs au chapitre relatif à l’administration générale, de 47 548 fr. à celui de l’ordre, de la sécurité publique et de la défense, 48 056 fr. dans le domaine de la formation, 8861 fr. dans celui de la culture, des sports et loisirs, 5979 fr. au chapitre de la santé, 2698 fr. en matière de sécurité sociale, 48 212 fr. au titre de l’environnement et de l’aménagement du territoire. Toujours dans la liste des bonnes surprises, on mentionnera encore une augmentation des revenus de 10 392 fr. au chapitre de l’économie publique et une autre de 118 734 fr. à celui des finances et impôts.

La diminution totale des charges par rapport au budget est donc de 235 178 francs.

Remplissage des piscines : un nouveau tarif

Le Conseil municipal informe les citoyens que de nouveaux tarifs sont en vigueur pour le remplissage des piscines privées. Jusqu’ici, les citoyens ne payaient que le prix de la consommation au mètre cube d’eau, selon le règlement en vigueur. Or il faut relever que parfois les voyers passent de longs moments à exécuter ces remplissages.

Le Conseil a donc décidé de retenir les tarifs suivants, qui sont applicables dès à présent :

  • Le prix du m3 sera composé du prix de la consommation en vigueur selon les règlements d’alimentation en eau potable et d’assainissement en eaux usées.
  • Le tarif horaire sera de 100 francs par homme et un minimum d’une heure sera facturé pour ces remplissages ; pour ce qui dépasse une heure, le temps sera arrondi au quart d’heure.
  • Le Conseil municipal remercie les citoyens de prendre bonne note de ces informations.

Travaux attribués au collège

Le Conseil municipal a attribué à l’entreprise locale Di Donato des travaux de rénovation à effectuer au collège, dans la salle des maîtres et le bureau du directeur ; la peinture y est devisée à 8200 francs.

Dans le cadre du même projet, une réfection de l’électricité sera réalisée par l’entreprise Jacques Berberat, de Tavannes, pour un montant de 5700 francs, en synergie avec le chantier mentionné ci-dessous.

Ce sera conforme !

Au collège toujours, un chantier devisé à 21 000 francs a été attribué à l’entreprise spécialisée tavannoise Jacques Berberat. Il s’agira de mettre en conformité l’alimentation et la distribution de l’électricité dans le bâtiment ; une réparation provisoire avait été effectuée rappelons-le, suite à des problèmes connus en fin d’année dernière.

Bureau de vote du 10 juin

Le bureau de vote local, pour le scrutin fédéral du 10 juin prochain, a été constitué ainsi : président, Ronald Ermatinger ; secrétaire, Diana Simon ; membres, Sylvie Simonin, Janine Steiner, Orphée Stoller, Patrice Graff, Thomas Graf et Laurent Gerber ; suppléants, Justine Stolz, Nathalie Sunier, Gwenaëlle Schwab, Raphaël Grundbacher, Samuel Gertsch et Alain Gacond.

Les échos du conseil du 10.04.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Merci à Clientis CEC

Comme chaque année, la banque Clientis Caisse d’Epargne Courtelary a versé à la commune un don à faire valoir sur ses charges en matière de prévoyance sociale. Il s’agit ce printemps d’un montant de 21 192 francs exactement.

Le Conseil municipal adresse ses chaleureux remerciements à ce partenaire bancaire.

Village en fête

Afin de soutenir cette manifestation, le Conseil municipal a décidé d’offrir les mêmes prestations que les années précédentes, aux organisateurs de Village en fête 2018, qui est agendé aux 24 et 25 août prochain. Il se réjouit que cette fête puisse avoir lieu et remercie d’ores et déjà le comité ad hoc pour son engagement très apprécié au service de la collectivité.

Ça me dit marche

Les autorités municipales ont manifesté leur intérêt à la proposition de l’Office cantonal de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires, qui cherchait des communes prêtes à accueillir une manifestation de promotion du mouvement, sous l’égide de ça me dit marche.

Délégations

Bertrand Barras représentera l’Exécutif à l’assemblée des délégués du syndicat de communes de l’école des Prés-de-Cortébert, le 25 avril.

Benjamin Rindlisbacher, maire, se rendra pour sa part à la manifestation officielle de la Fête de la Tête de moine, le 5 mai à Bellelay.

Les échos du conseil du 28.03.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Délégations

Bertrand Barras représentera la commune à l’assemblée générale de la SDC (Société de développement Courtelary), le 20 avril.

Ronald Ermatinger participera pour sa part à la cérémonie officielle du 75e anniversaire de la Société philanthropique Union, laquelle se déroulera à Sonvilier.

Travail hors cadre : l’efficacité au rendez-vous

Le 26 mars dernier, le Conseil municipal a passé sa traditionnelle journée de travail hors cadre. Ses réflexions et discussions étaient cette année axées principalement sur les finances, concernant aussi bien l’exercice 2018 que les prévisions pour l’année prochaine. Sur la base d’un plan d’investissement détaillé, les autorités vont continuer à porter une attention soutenue à chaque dépense, ainsi que l’exige la situation financière délicate de la commune.

Les conseillers se sont penchés par ailleurs sur différents thèmes qui exigeaient des discussions plus approfondies.

Dans une atmosphère laborieuse mais détendue, chacun a pu s’exprimer et un travail appréciable a pu être mené durant cette fructueuse journée.

Les échos du conseil du 13.03.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

Aînés : mieux vivre avec des douleurs

Le Conseil municipal a décidé de soutenir, en offrant la verrée qui suivra la conférence, la manifestation organisée par Pro Senectute dans la commune le 12 septembre prochain (14 h-16 h) et intitulée Mieux vivre avec des douleurs. Sous l’enseigne de ses conférences Vieillir en forme, et en étroite collaboration avec la Ligue bernoise contre le rhumatisme, Pro Senectute convie chaleureusement toutes les personnes intéressées à cet après-midi instructif. S’y exprimeront Sylvia Wicky de Vieillir en forme, la physiothérapeute Sonja Karli et l’ergothérapeute Lucia Illi. Elles se pencheront toutes sur les douleurs dorsales, articulaires, osseuses et musculaires dues souvent à une maladie rhumatismale. Leurs interventions listeront notamment les meilleures manières de prévenir ces douleurs et de demeurer autonome aussi longtemps que possible. Elles parleront également des méthodes permettant de faire face à ces maladies rhumatismales et d’atténuer leurs conséquences.

Ce rendez-vous devrait intéresser un très vaste public. Réservez donc d’ores et déjà l’après-midi du 12 septembre prochain, en notant que si l’entrée est gratuite, Pro Senectute souhaite, pour d’évidentes questions organisationnelles, que les intéressés s’inscrivent jusqu’au 5 septembre auprès de son secrétariat, 032 886 83 80 ou prosenectute.tavannes@ne.ch

Réseau d’eau potable : un appel à la collaboration

Le laboratoire cantonal a procédé le 14 février dernier à plusieurs prélèvements d’eau, en différents points du réseau.

Ces mesures font partie des contrôles officiels, elles sont complétées par une visite des ouvrages (sources, réservoir, station de pompage) et par un examen du manuel qualité (autocontrôle) établi par notre service communal des eaux.

Travaux indispensables

Le rapport officiel du canton est parvenu aux autorités en date du 28 février et dans un souci de transparence et d’information à la population et aux consommateurs, elles en relaient ci-après les principales remarques :

L’eau (après traitement) des 6 analyses effectuées est conforme aux exigences légales.

La remise en état des barrières entourant les captages (pour en éviter la pollution) doit être faite.

Des prélèvements et des analyses complémentaires, surtout après de fortes précipitations, doivent être mis en place.

Les études entreprises pour la remise en état des ouvrages ou leur remplacement doivent être poursuivies et surtout menées à terme.

Les bâtiments qui disposent de deux réseaux d’alimentation (public et privé) doivent être mieux identifiés sur les plans communaux.

Les efforts pour limiter les pertes d’eau sont à poursuivre.

Au sujet de cette dernière mesure, les autorités municipales et le service compétent invitent toute la population à les aider dans la recherche des fuites d’eau sur le réseau communal.

Chacun peut repérer des fuites

Comment procéder ? C’est très simple, il suffit de prendre une bouteille vide que l’on pose sur sa conduite (près du compteur ou de la vanne d’entrée) et de tendre l’oreille.

S’il y a une fuite à proximité, le bruit sera assez intense, on entendra distinctement l’écoulement. On en avertira au plus vite le service communal des eaux (032 944 16 01), qui viendra effectuer un contrôle.

Les autorités remercient la population de sa collaboration.

En cas de questions, n’hésitez pas à contacter l’administration ou le conseiller municipal en charge des eaux. | cm

Préavis favorable

Le Conseil municipal a préavisé favorablement la demande de pose de panneaux indicateurs, par la société Juvent, pour préciser la direction et le numéro des éoliennes implantées à Mont-Crosin.

Petits permis de construire non publiés selon l’art 27 DPC

-Requérants : Stéphanie et Patrick Brand, Fleur de Lys 7, 2608 Courtelary.

Projet : construction provisoire d’un tunnel basilique et de huit boxes pour chevaux sur parcelle No 914, sise à Les Ilettes, zone ZA.

-Requérant : Corps des sapeurs-pompiers Centre-Vallon, La Planchette 4, 2608 Courtelary.

Projet : pose d’une enseigne en façade Est du hangar des pompes sur parcelle No 55, sise à La Planchette 4, zone HA.

-Requérant : Centre éducatif et pédagogique, Crêt du Sapelot 10, 2608 Courtelary.

Projet : remplacement du revêtement en éternit de la façade ouest par du crépis, sur parcelle No 346, sise au Crêt du Sapelot, zone HA.

Les échos du conseil du 26.02.2018

MUNICIPALITE DE COURTELARY

AVIS OFFICIEL

La place de jeux fermée immédiatement pour des raisons de sécurité

Les autorités municipales ont décidé lundi de fermer, avec effet immédiat, la place de jeu de la rue de La Châtelaine, sise à l’Ouest du collège. Après examen détaillé, le délégué BPA (Bureau de prévention des accidents) de la commune, Jean-Daniel Béguelin, a en effet présenté à l’Exécutif un rapport accablant. Il y constate que l’état de délabrement avancé des diverses installations, état dû avant tout à l’usure, met en péril la sécurité des usagers. Poutres et lattes pourries, vis ressortant dangereusement, sol en mauvais état et non sécurisé : les risques de blessures sont trop importants pour que des enfants soient autorisés à fréquenter les lieux. Dans la foulée, le Conseil municipal a ordonné que soit lancé un projet de réaménagement de la place, avec assainissement profond, au niveau notamment de la couverture du sol. Un membre de l’Exécutif a été chargé de demander des offres pour ce travail. Les travaux de démontage des installations débuteront lundi, qui seront effectués par le personnel de la voirie. Le Conseil municipal espère parvenir à rouvrir cette place cette année encore.

L’Exécutif planche sur les finances et participe aux économies

Le Conseil municipal a fixé au lundi 26 mars la journée hors cadre, qu’il passera donc hors de la localité et en plénum. Il la consacrera comme de coutume aux thèmes d’actualité. La plus grande partie du travail sera centrée cette année sur la politique financière de la commune. Quant à sa course annuelle, dont la date et le programme n’ont pas encore été définis, l’Exécutif local a décidé à l’unanimité, lundi soir, de la réduire à une seule journée. Il entend ainsi participer concrètement aux efforts d’économie rendus nécessaires par la situation financière générale de la commune. | cm

Soutien accordé

Le Conseil municipal a décidé lundi soir de reconduire en 2018 le soutien apporté chaque année au Passeport-Vacances du Jura bernois, lequel se monte à une somme de dix francs par enfant de la commune participant au programme de cette institution.

Délégations

Bertrand Barras représentera les autorités municipales à l’assemblée du Fonds des bourses régional, qui se tient aujourd’hui même à Saint-Imier. Cyril Froidevaux participera pour sa part à l’assemblée générale des actionnaires de Vadec (valorisation des déchets), qui se déroulera également à Saint-Imier, le 22 mars prochain. A la cérémonie d’accueil des nouveaux retraités, dont nous avons déjà parlé dans ces colonnes et qui sera organisée le 26 avril à Tavannes, Johnny Stauffer représentera les autorités municipales. Enfin, le 13 septembre 2018 à Bienne, l’Exécutif local déléguera Bertrand Barras à l’assemblée des délégués du syndicat de commune s pour la culture Bienne -Seeland – Jura bernois.

7339 kilos…

… c’est le total de vêtements usagés récoltés par Texaid l’année dernière sur le territoire communal. Un résultat qualifié de fort bon par cet organisme, dont on rappellera qu’il verse annuellement plus de 7 millions de francs à des œuvres d’entraide. Sur l’ensemble du canton, la récolte 2017 s’est élevée à 115 225 kilos.